Biocoop : "Notre bio n'a rien à cacher." Et vous, quelle est votre bio-consommation ?

Article sponsorisé


Prendre soin de soi, tout en respectant la nature, ne se limite pas à l’utilisation de cosmétiques naturels et non testés sur les animaux. Avec l’accroissement de la distribution biologique, dans tous les domaines (de l’alimentaire au prêt à porter), il est désormais possible d’adopter un mode de vie en accord avec nos convictions. Depuis que je fabrique mes propres produits capillaires, ou que j’utilise des préparations non testées sur les animaux, j’apporte un intérêt particulier à la sélection de mes produits alimentaires. Les boutiques on-line sur internet deviennent de plus en plus nombreuses, mais il nous manque souvent le plaisir de flâner, de manipuler, d’observer, de chercher… le plaisir de dénicher un petit trésor, ou de se laisser tenter par une nouveauté, de la même manière qu’en faisant notre shopping ! C’est pourquoi, dans cet article, je souhaitais vous parler d’un magasin de Produits Bio, que j’aime visiter régulièrement, et que vous pouvez sans doute trouver dans la plus part des villes françaises : Biocoop.




 

Des exigences rigoureuses sur la qualité des produits

Il agréable de prendre son temps, de découvrir de nouveaux produits que l’on ne croise jamais dans un supermarché classique. Par exemple, les diverses farines, de mueslis à composer, les cosmétiques naturels et biologiques tant pour les cheveux que le corps et le visage, les biscuits et produits frais artisanaux, des pâtes à tartiner aux noisettes et au chocolat particulièrement savoureuses... Mais si l’on ne désire pas faire ses courses sur internet, il faut se rendre dans les points de vente spécialisés.



Implanté un peu partout en France depuis 25 ans, Biocoop est un réseau coopératif de magasins indépendants biologiques, qui possèdent des exigences particulières concernant les produits sélectionnés, puis vendus. Alors que le cahier des charges européen comporte parfois certaines incohérences (par exemple, le sodium lauryl sulfate est toléré comme composant émulsifiant des produits lavant malgré sa toxicité, ou encore, des arômes fabriqués et incorporés dans un yaourt Bio ne sont pas forcément biologiques), l’entreprise s’engage à respecter des exigences plus pointues, concernant la provenance et la composition détaillée des marchandises, dans une optique de transparence.



En effet, la marque demeure vigilante concernant la composition des produits vendus. Elle en contrôle composition jusqu’aux moindres détails : elle refuse les additifs et les vitamines de synthèses et propose des articles dont les quantités de sels et de sucre ne deviennent pas nuisibles pour la santé.



Afin de lutter contre la présence d’OGM, les ingrédients issus de maïs, colza, riz et soja sont certifiés biologiques et rigoureusement contrôlés par les fournisseurs. Il en va de même concernant tous les additifs (levure, lécithine de soja, arômes…).



Biocoop privilégie le développement de la consommation locale, les filières régionales, et les productions de saison. Vous pouvez ainsi déguster les fruits et légumes de saison, cultivés en plein champ ou serres-froides, issus de petits producteurs régionaux. Si cet approvisionnement de proximité permet de soutenir les petits producteurs, il participe également à la protection de l’environnement, en limitant les émissions de C02 occasionnés par le transport des marchandises.

Les élevages doivent avoir lieu sur des exploitations de taille limitées, dans le respect des animaux (condition de vie, et nourriture). Proximité et impact écologiques sont garantis à l’aide d’une charte rigoureuse. Soucieux de ses convictions, Biocoop s’efforce de proposer des produits aux ingrédients sains. 


Précurseur et membre de la Plate-Forme du Commerce Equitable (PFCE) crée en France en 1997, Biocoop milite pour développer, soutenir, valoriser, le commerce équitable et entretenir des relations de solidarité avec les producteurs, dans l’échange nord-sud. Equitable rime avec « cohérent et durable ». Vous pouvez effectivement consulter la brochure du magasin, expliquant de manière significative son action et ses engagements.

 


Consommer Bio, consommer autrement ?



A l’ère où la consommation devient de plus en plus massive, au détriment de l’environnement, des animaux, des valeurs authentiques, il semble ardu de conjuguer la vie en société, avec nos convictions morale. Le manque d’information empêche parfois d’accomplir les bons gestes. D’accorder nos valeurs avec l’avancement du monde actuel. C’est pour cela que je suis contente de trouver, dans mon quartier, dans la plus part des villes, des magasins biologiques, proposant des produits différents, dans une optique de consommation différente. Il m’est réellement agréable de savoir que je peux me nourrir, prendre soin de ma santé, de mon corps, faire des découvertes enrichissantes, et amusantes, tout en soutenant mes convictions pour le respect de l’environnement et des petits producteurs. Et j’espère que d’autres personnes pourront également se découvrir des affinités, ou une passion, avec le monde « biologique » ou naturel, que ce soit à travers un produit apprécié, ou mon blog, par exemple.



J’utilise des cosmétiques non testés sur les animaux depuis onze ans. Mais j’ai réellement découvert les Ecoproduits, il y a quatre ans, en cherchant simplement un muesli pour le petit déjeuner, et en constant la composition trop riche en graisses et en sucre, de la plus part des marques « courantes ». Les Eco-produits voyaient à peine leur émergence dans les grandes surfaces, mais l’on pouvait les trouver sur quelques portions de rayons. Les qualités nutritives m’ont d’abord attirée. J’ai naturellement fait le lien entre l’amélioration de mes cheveux après tant de soins naturels (ce qui constituait également une motivation pour adopter une bonne hygiène de vie générale), et ceux apportés dans l’élaboration des produits Bios. Vous pouvez remarquer que la plus part d’entre eux possèdent une composition claire, dépourvue d’adjuvants multiples, et qu’ils privilégient les ingrédients frais. Le goût s’en ressent.



Finalement séduite par ces constatations diététiques, je me suis davantage intéressée à l’aspect éthique. Si je prends la peine d’utiliser des cosmétiques respectueux des animaux et de la nature, ne devrais-je pas, dans la mesure de mes possibilités, œuvrer également pour une consommation plus saine et en accord avec mes valeurs ? C’est ainsi que je me suis peu à peu tournée vers les produits issus du commerce équitable, et issus des petits producteurs. Et la consommation devient finalement un acte d’enrichissement intérieur. Elle permet de s’intéresser aux productions locales, celles qui nous entourent, celles qui nous rappellent le goût des aliments préparés de manière traditionnelle, à la maison, tout comme à la situation des petits producteurs, dans le monde.



Si j’observe l’émergence des marques biologiques dans les grandes surfaces, ce n’est pas pour autant que je me fie aveuglément aux sigles et mentions. Je recherche avant tout un label de qualité et de respect, sans demi-mesure, concernant les compositions ou l’absence totale de vivisection. S’il est amusant de comparer, d’analyser, il reste également agréable d’aller simplement faire ses courses dans un supermarché « à taille humaine », qui nous propose des produits en accord avec nos attentes, des nouveautés selon la saison, les productions, des envies de découvertes, de création, des matières premières saines et variées pour cuisiner naturellement aussi, à la maison, sans devoir trier et demeurer vigilant en permanence...

Et vous ?



Comment consommez-vous au quotidien ?

Faîtes-vous vos achats cosmétiques et/ou alimentaires en accord avec vos valeurs ?
Aimez-vous particulièrement certains produits biologiques

 
Vidéo virale par ebuzzing

Libellés :