Masque marin pour cheveux de sirène

 

J’ai besoin d’un masque, à laisser poser toute la nuit, fortifiant, régénérant, adoucissant, pour rendre mes cheveux vigoureux et plus résistants. Dans cette recette, je tente de compiler les meilleurs ingrédients réparateur, afin d’enrayer les problèmes.

Car en ce moment, il faut traquer les fourches. Si les longueurs poussent vite, elles s’usent, même en prenant toutes les précautions possibles. Comme je prévois de les couper beaucoup au fil des mois, jusqu’à retrouver une masse dense et en bonne santé, je souhaite également les nourrir au maximum, dans les graisser. J’espère que ce masque agira en conséquence.

.....
Ingrédients actifs :  
...
Hydrolat de sauge officinale : Il renforce les cheveux. Il leur procure brillance et vitalité.

Huile végétale d’avocat : Adoucissante, elle nourrit et favorise la pousse des cheveux.

Huile végétale d’argan : Régénérante, fortifiante, elle leur procure vigueur, brillance, force.

Oléïne de karité : Dérivé du karité, très nourrissante, l’oléine répare visiblement les cheveux abimés.

Vitamine B5 (Panthenol) : C’est un fortifiant capillaire connu, qui agit des pointes aux racines. Il répare les cheveux, les gaine, les démêle, et favorise leur croissance.

Phytokératine : Protéïne de blé naturellement synthétisée. Elle adoucit et nourrit profondément la fibre capillaire.

Spiruline : Il s’agit d’une algue marine, très riche en protéïne (70%), qui répare et fortifie la kératine.Elle favorise également la pousse des cheveux.

Huile essentielle de bois de rose : Revigore, et prévient les fourches.

Préparation :

Je vais partir, pour ma première confection, avec les mêmes bases que mon après-shampoing, remplaçant le BTMS par une cire émulsifiante. Je me suis inspirée de mon expérience personnelle, des ingrédients à portée de main, et des fiches Aroma Zone, pour la technique et les proportions.

Phase huileuse :

Cire émulsifiante :....................................... 6 g
BTMS : ....................................................2 g
Oléïne de karité : .......................................3 mL
Huile d’argan : ..........................................10 mL
Huile d’avocat : ........................................10 mL


Phase aqueuse :

Hydrolat de sauge officinale : ................... 40 mL

Actifs :

Provitamine B5 :...................................... 4 mL
Phytokératine : .........................................4 g 
Spiruline : ................................................10 g
Huile essentielle de bois de rose : ............20 gouttes
Extrait aromatique de vanille :................. 65 gouttes
Vitamine E : ...........................................10 gouttes
Naticide : ..............................................14 gouttes


* Pour les cheveux gras,
il vous suffit de diminuer les quantités
d'huile végétale  : divisez les par deux. *

Dans un récipient, mélangez la phase huileuse. Dans un autre récipient, versez la phase aqueuse.
Faîtes chauffer ensemble les deux récipients au bain marie, jusqu’à ce qu’ils atteignent la température de 70°c. (dès que la cire et le BTMS auront fondu).

Sortez les récipients, mélangez le contenu des deux, et fouetter vigoureusement durant trois minutes. (Cela va prendre la consistance d’un lait, puis s’épaissir de plus en plus).
Fouettez encore la préparation durant trois minutes, en plaçant votre récipient dans un saladier d’eau froide.

On obtient une texture onctueuse, crémeuse.
Laissez reposer un quart d’heure, sans toucher, à température ambiante.
Mélangez à nouveau pendant une minute. Puis incorporez les ingrédients actifs et conservateurs, un à un, en remuant bien, à chaque fois.


Durée de conservation : environ 1 mois. 
La quantité obtenue est d'environ 50 mL, soit 5 ou 6 application sur cheveux longs.

Utilisation :
..
Vous pouvez appliquer ce masque sur cheveux humides avant un shampoing, et laisser poser entre 10-15 minutes, ou toute la nuit, enveloppé dans un film plastique ou une serviette éponge.

Un simple rinçage devrait suffire, mais n’hésitez pas à utiliser un shampoing doux, dilué dans de l’eau, afin qu’il n’y ait pas de sensation de gras ou de lourdeur.


Test et verdict ? 




 

(Je retrouve peu à peu des pointes uniformes et plus denses, à force d'égalisation et de soins.)

Beaucoup plus convainquant que l'après-shampoing, non ?

L’application est étrange ! Sur les cheveux humides, sans démêlage, le masque prend une consistance aqueuse, et se fond immédiatement dans la masse. Les mains sont vertes (cela ne tâche pas, il suffit de les passer sous l’eau), le produit semble gluant mais ne colle pas. Je doute un instant du bienfondé de ma recette...
Les cheveux s’imprègnent facilement et de manière invisible. C’est un masque à laisser poser dans un film plastique, plusieurs heures. Mais pour ce premier essai, je relève simplement la chevelure avec une pince, et j’attends une heure.

Le rinçage semble facile. La baignoire devient verte. Je préfère tout de même ajouter une dose de shampoing, diluée dans l’eau, (même lorsque j’utilise du miel, censé partir simplement, je garde un film gras si je ne les lave pas). Les cheveux ont changé d'aspect. Ils sont devenus soyeux, démêlés.

Même couverte par la vanille, l'odeur de la spiruline reste présente, sans être toutefois désagréable.
Étonnement et soulagement. Mes cheveux sont doux et lisses des racines aux pointes. Une impression que seul le miel m'apporte. Ils me donnent aussi la même sensation de "masse", comme après un henné. 

Une fois secs, je suis très contente de cette recette. L'odeur a disparue. Les cheveux semblent lumineux, volumineux, lissés, soyeux. Si la préparation n'avait pas belle mine, il ne fallait pas s'arrêter aux apparences car le résultat est satisfaisant. Mieux qu'un bain d'huile, car il n'alourdit pas, et gaine plus efficacement encore. A conseiller ainsi pour celles qui recherchent du volume, et un soin réparateur profond. Pour cheveux normaux à secs.

.

Libellés : , , ,