8.10.12

Préparation de la pâte du henné en vidéo...

..... La préparation de la pâte pour le henné est très simple et demande peu d’ingrédients. Il faut juste connaître quelques subtilités pour offrir un soin adéquat à vos cheveux et l’appliquer facilement. Voici un tutoriel en vidéo, pour visualiser les différentes étapes, ainsi que des explications et des recommandations.



Le choix du henné :
..... Choisissez un henné frais (de couleur bien verte, d’une fragrance intense et très verte). Sa fraîcheur assure la qualité de la couleur. Pour cela, évitez d’acheter votre henné en grande surface, où il y a sans doute moins de débit que chez les sites naturels et les revendeurs spécialisés. Chez Aroma Zone ou Centifolia, par exemple, vous trouvez des poudres dont la texture et le résultat concernant l’aspect des cheveux, sont très satisfaisantes.
..... Ayant testé des marches de henné appartenant à de grandes chaînes, j’ai clairement remarqué que la couleur semblait moins intense et mes cheveux plus secs. De plus, l’application est plus difficile car le henné s’accroche mal aux cheveux.


La quantité de henné :
..... Il n’est pas nécessaire de mettre trop de henné, même si vous avez de longs cheveux. Jaugez plutôt à la densité de votre chevelure. Les miens, qui sont volumineux et arrivent désormais sous la taille, se contentent très bien de 200g. Lorsque les cheveux sont relevés et compressés sous le film plastique durant plusieurs heures, ils peuvent s’imprégner facilement. Tout dépend de la quantité d’eau que vous incorporez dans votre préparation.

La température de l’eau et la consistance du henné :

..... N’utilisez pas de l’eau bouillante. Elle détruit les pigments du henné.
Préférez une eau bien chaude (entre 50° et 70°c) : de petites bulles apparaissent au fond de la casserole.

..... Ne faîtes pas une pâte trop liquide si vous voulez garder votre henné plus d’une demi-heure sur la tête. Sinon, il coulera en permanence sur votre visage, votre cou, vos oreilles, vos vêtements, ce qui est très pénible en raison des tâches laissées. Une pâte trop fluide, trop lisse, sera certes plus facile à appliquer et à rincer, elle permet également d’économiser de la poudre, mais elle ne donne pas un meilleur résultat. Gardez une consistance assez compacte et épaisse. Au moment de l’application, en rajoutant un produit laitier, vous obtiendrez une pâte beaucoup plus souple. C’est pourquoi, il faut prévoir le changement de consistance. Mieux vaut trop épais que trop liquide…


La quantité de jus de citron :
..... L’acidité du citron (ou du vinaigre) va aider les pigments à se développer. La couleur s’intensifie visiblement. Un henné uniquement préparé au jus de citron donnera par exemple des reflets d’un rouge profond, intense. En revanche, cette acidité est néfaste pour les cheveux secs car le henné assèche déjà. Faîtes attention au dosage ! Et rajoutez de l’huile végétale si vous employez une grande quantité de citron, sinon l’aspect de votre chevelure semblera raide, terne et rêche…

L’ajout des ingrédients actifs ou colorants :
..... Ajoutez les ingrédients actifs de votre choix au henné. Huiles végétales (pas trop car elles limitent le pouvoir colorant du henné), poudres (de riz, de soie, de spiruline, de banane, de miel…), inuline, allantoïne, provitamine B5, aloé véra… Adaptez votre pâte aux soins que vos cheveux réclament.

..... Je consacrerais un article à part aux ingrédients colorants car leur dosage et leur nature implique des résultats très différents. Il existe néanmoins de nombreuses possibilités (broux de noix, indigo, garance, curcuma…) pour des reflets miel à violine.

Laissez reposer la pâte :
..... Couvrez votre pâte avec du film plastique et veillez à ne laisser aucune bulle d’air ! Le henné sèche à l’air et ses pigments ne se développent pas. Votre pâte serait donc inutilisable. L’idéal est de laisser la pâte reposer à 30°c durant 30 minutes. Mais comme cette température n’est pas de saison, il suffit de prolonger le temps de repos. Cela permet aux pigments de se développer et d’obtenir des reflets intenses. Si vous le souhaitez, congelez la pâte, puis décongelez là et utilisez là. Vos reflets seront encore plus foncés.

Le produit laitier avant l’application :
..... Il améliore la texture de la pâte et facilite grandement l’application : plus lisse, le henné adhère mieux aux cheveux. Il nourrit considérablement les cheveux et tempère ainsi l’effet asséchant du henné. Après le rinçage, la chevelure est plus souple.

Le résultat ? 

 avant                                               après

..... Après avoir fait dégorger mes cheveux tout l'été à grand renfort de soleil (les racines naturelles sont revenues, j'avais oublié leur couleur...) et de masques au miel, j'ai appliqué un henné naturel préparé avec 20cl de jus de citron (temps de repos : 10h, temps de pose : 10h). Le résultat, plus uniforme, est plus harmonieux et illumine le visage. A l'ombre, cependant, les cheveux sont foncés : châtain foncé auburn avec des reflets rouges.


41 commentaires:

  1. Superbe article Ava! Merci beaucoup.
    Ta vidéo est top également, c'est un plus de pouvoir 'voir' concrètement tes explications écrites.
    le résultat de ton henné est tout simplement magique, ta chevelure est à tomber!
    Merci encore!
    Caro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup à toi Caro, pour tes mots et ton soutien... :)

      Supprimer
  2. Salut!
    Justement, j'ai fait un henné neutre hier avant de lire ton article :p précédemment (article cheveux fins), tu me disais que le henné contribuait au dessechememt de mes cheveux, j'ai donc mis: 1 yaourt, un peu d'huile végétale et de l'eau tiède, pour obtenir une pâte crémeuse. J'ai laissé poser 5h. Au moment du shampoing: horreur!!! Mes cheveux tombaient par poignées. Est ce que c'est un processus normal ou la mixture a étouffé mes cheveux et les a tués? (:p)
    Merci pourront aide ça m'inquiète cette histoire..
    À bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas, c'est normal. Beaucoup de personnes trouvent qu'elles perdent une plus grande quantité de henné lors du rinçage. Soit c'est parce que les cheveux morts, qui tenaient à peine à la racine, tombent enfin (et ce n'est pas plus mal car il faut libérer le cuir chevelu, d'où les bienfaits du massage ou d'un brossage régulier), soit cela vient de la position des cheveux et du henné.

      Ayant remarqué aussi ce phénomène, j'ai constaté qu'il diminuait considérablement se lon ma façon de rincer les cheveux. Il faut déjà un henné bien lisse, avec du yaourt et une quantité d'eau suffisante dans la pâte. Pour le rinçage, il fait débuter par la pointe des cheveux et remonter progressivement, en faisant rouler les mèches avec les doigts pour se débarrasser de la poudre, sans jamais tirer les cheveux.

      Est-ce que le résultat t'a plu ?

      A bientôt :)

      Supprimer
    2. Ouf, merci de me rassurer :)
      Oui le résultat m'a plu, volume et brillance étaient au rendez vous *-*
      Par contre je n'ai pas vraiment mesuré, j'ai mis un pot de yaourt entier et un fond de verre d'eau.. il n'y avait sans doute pas assez d'eau.
      J'essaierai ta technique de rinçage la prochaine fois alors, merci :)

      Supprimer
    3. Pour le pot de yaourt, c'est parfait (même si tu peux en mettre plus, si tu trouves tes cheveux trop secs), mais un fond de verre d'eau, c'est très peu pour une préparation de henné.
      J'espère que la prochaine fois, tu n'auras pas ce problème, avec une pâte moins compacte. :-)

      Supprimer
  3. Super, j'ignorais qu'il fallait "coller" le film à la pâte comme tu le fais ! Ce week end je vais faire un henné neutre, ça m'a donné envie de tambouiller cette vidéo!

    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que cette vidéo te motive. :)

      La pâte ne séchait-elle pas si tu ne collais pas le film plastique ?

      Bon henné ;)

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai que la pâte séchait en surface, mais je ne la laissais pas assez reposer sans doute, je dois encore m'améliorer héhé ^^ !
      Tes cheveux sont vraiment très beau, c'est motivant au quotidien de te consulter ton blog !

      A bientôt !

      Supprimer
    3. Merci... Cela me fait plaisir de savoir que je peux motiver certaines personnes, tout en gardant la motivation aussi. Je vais publier un bilan de mes cheveux bientôt, je ne pensais pas les avoir aussi longs un jour... :-)

      Supprimer
  4. Tes cheveux sont clairs à la racine :) Je ne m'en doutais pas ! C'est pour ça que ça donne toujours une couleur vive et sublime, bravo !! Tu es magnifique =3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dame Silu :)
      Tes cheveux aux reflets roux violines sont superbes aussi ! Mes cheveux (naturels surtout, donc les racines ;) ) éclaircissent beaucoup l'été pour devenir châtain clair tandis que le manque de soleil les refonce en hiver (châtain chocolat). Les premiers hennés étaient encore plus éclatants. As-tu essayé les masques au miel ? Ils fonctionnent un petit peu pour éclaircir ou aider le henné ancien à dégorger...

      Supprimer
    2. Merci bien !
      Oui il parait que le miel éclaircit, mais j'avoue, même si j'aime les roux vifs, je préfère ne pas tenter d'éclaircir ma chevelure. Déjà, ça complique les étapes de coloration, et puis même si c'est avec du miel, un cheveu éclairci est un peu fragilisé quand même donc je vais éviter :) Je me conviens pour l'instant avec une couleur foncée, on verra peut être plus tard !!

      Supprimer
  5. salut
    ton blog est vraiment intéressant et tes conseils m'ont été vraiment utiles.
    Je veux colorier mes cheveux avec le henné mais j'ai juste une question: est ce que le henné noircit les cheveux?
    (j'ai les cheveux bruns claires et je veux les rendre roux mais ma tante m a dit de ne pas appliqué le henné car ça risque de noircir les cheveux)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Yous,

      Noirci, ce n'est pas le mot exact. Plus tu fera de henné, plus la couleur de tes cheveux sera foncée. Cela dépend aussi beaucoup du nombre d'heure durant lesquelles tu laisses poser ton henné.
      Au fil du temps, tes cheveux ne seront pas noirs mais plutôt auburn très foncé, c'est à dire à l'ombre brun avec des reflets couleur rouge intense/rubis voire violine. Mais ils ne seront jamais noirs si tu ne rajoute pas d'indigo.

      J'espère avoir répondu à ta question.

      Supprimer
    2. Bonjour Ava,

      voila, je fais des colorations chimiques depuis plus de 2 ans, je suis passer du chatain clair au noir puis noir avec ma meche rouge , re-noir entier et enfin maintenant roux.
      Mes cheveux se sont TRÉS fragilisés (genre balai de trottoir ). Depuis peu, je fais des masque (de commerces et un masque maison, avec HO, miel, un jaune d'oeuf mais surement pas assez souvent).

      Ma derniere coloration chimique date de decembre (le 21 exactement ^^) j'aimerais beaucoup essayer le henné pour redonner un joli roux bien comme il faut, mais j'ai peur de noicir ou même que mes cheveux tombent a cause de la coloration chimique.
      Pourrais tu me conseiller dans le choix du henné que je dois prendre et la préparation de mes cheveux a la coloration au henné (genre beaucoup de masques ou autres) ?

      merci par avance et j'attends ta réponse avec impatience ...

      Supprimer
  6. Coucou Ava, merci pour cet article ! Par contre, c'est curieux, je laisse toujours mon henné à l'air libre (quand il repose et quand je l'applique) et il n'a jamais séché ! J'hésite toujours à mettre du citron car j'ai peur que cela brûle mes cheveux...mais j'aimerais bien une couleur plus foncée! J'attends avec impatience ton article sur les autres colorants (j'utilise déjà de l'indigo des fois, j'ai essayé l'orcanette que j'ai détestée, mais jamais les autres ! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elise,

      Je ne savais pas qu'il était possible de laisser le henné à l'air libre car outre la praticité (peur de tâcher les vêtements), il paraît qu'il perd son pouvoir colorant. Enfin, je suppose qu'il met plusieurs heures à sécher. Et le pouvoir colorant est très fort car si je l'applique sans gants, au bout de dix minutes seulement, même en me lavant les mains, ma peau est cramoisie/orangée ! Combien de temps le gardes-tu ?

      Même quand j'avais les cheveux très secs, le citron n'a jamais posé de problème, à raison de 20 cl par préparation. Il faut seulement ajouter un peu d'huile végétale dans la pâte et surtout un produit laitier au moment de l'application.

      Je ne connais pas du tout l'orcanette ! Quelle couleur as-tu obtenu ? Le problème de mes cheveux est qu'ils sont déjà assez foncés et qu'en testant certaines plantes, je n'obtiendrais pas de résultat très visible, mais j'y réfléchis.

      Supprimer
    2. Salut Ava,
      C'est vrai que je le garde moins longtemps que toi. Entre deux ou trois heures max, après j'ai mal au cou et j'en ai marre :) Je trouve qu'il coule moins que lorsque je mets la cellophane. Par contre, impossible en hiver!
      Je l'applique avec les gants, sinon c'est la catastrophe ! Je vais tenter le citron ou l'hibiscus, j'ai lu qu'il était acide aussi et qu'il renforçait les teintes rouges.
      Je mets toujours un yaourt, ca change tout! Et un peu d'huile de dattes!
      Avec l'orcanette, j'ai eu des démangeaisons et quasiment aucun résultat niveau couleur. Pourtant, mes cheveux sont chatain clairs, donc je m'attendais à voir quelque chose.
      Tu as testé la lotion bambou/HE bois de rose? Je continue à en mettre tous les jours en ajoutant des protéines de riz, j'en suis ravie. Je pense que le mois prochain je changerai pour une lotion à la prêle. J'ai pensé à l'ortie aussi mais j'ai peur d'avoir beaucoup de dépot dans les cheveux....plutôt en eau de rinçage donc. J'ai lu que l'hydrolat de sauge officinale renforçait la chevelure... à voir ! Merci en tout cas d'entretenir ton blog de la sorte, je me suis lancée dans le henné grâce à toi et je ne reviendrai plus jamais aux cosmétiques chimiques!

      Supprimer
  7. Ravie de cet article car je compte bien me remettre au henné, j'ai arrêté à cause de mes cheveux blancs mais je vais voir si avec le henné d'aroma-zone j'arrive à les cacher un peu avec le henné châtain tout en pouvant conserver mes mèches.
    Je vais aussi en prendre du neutre pour les renforcer.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour la vidéo, j'aurai aimé en voir une comme elle quand je faisais du henné. J'hésite à reprendre car j'aimerais garder ma couleur naturelle.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai essayé le henné naturel, pas neutre. À la base j'ai les cheveux roux-auburn avec des mèches naturelles tirant presque au blond. Donc, je trouve la couleur après le henné trop orangée à mon goût! Est-ce qu'en fesant un henné renforcé de couleur noissette pourrait régler le problème pour retrouver une teinte de couleur naturelle où il serait possible de laisser pousser les cheveux sans avoir une méga repousse évidente? Et combien de temps est-il conseillé entre deux pose de henné?

    Merci d'avance pour les précieux conseils et merci aussi pour tout ces articles qui prônent la beauté naturelle, chapeau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Joelle, je me permets de te répondre! Tu as plusieurs options: la première, faire dégorger la couleur avec de l'argile verte ou du lait de coco si tu n'aimes vraiment pas. Sachant que de toute façon, elle va s'estomper et tu n'auras pas d'effet racines. Si en revanche tu veux foncer, soit tu refais un henné naturel et tu le laisses plus longtemps, soit tu fais un mélange henné indigo. Mais là, tu auras les cheveux chatain foncé. Je fais un henné toutes les trois semaines. Mais la première fois où je les ai teints, j'ai fait deux hennés à un jour d'intervalle, justement, la teinte était orange!
      Personnellement, j'ai les cheveux chatain très clair et je n'ai jamais de racines. Je fais du henndigo (50% indigo, 50% henné).

      Supprimer
    2. Merci beaucoup de votre réponse! Justement j'ai refait un henné naturel une semaine après et la couleur est plus près du roux-auburn maintenant! Donc je n'aurai pas à faire dégorger le tout! =)

      Supprimer
  10. Salut!!

    Merci pour les explications!
    J'avais tendance à faire une pâte trop liquide(bonjour la galère!), ça coule de partout et c'est super salissant. Au point de me décourager et de ne plus en refaire!

    Ton article et ta vidéo m'ont convaincue et m'ont redonnée envie de me remettre au henné!! Je te remercie pour cela.

    SOheir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,

      Très contente de savoir que cet article t'a remotivée.
      J'espère que tu vas réussir ton prochain henné. :-)

      Supprimer
  11. Coucou,

    Personnellement je suis chatain aux reflets rouquins, j'ai fait des masques au henné neutre qui n'ont jamais changé la couleur, par contre je me posais une question : depuis longtemps je colore mes cheveux avec les colorations industrielles (garnier) rouges, histoire de terminer auburn (j'aime pas spécialement mon roux "clair"), pensez-vous que je puisse arriver au même genre de roux auburn en utilisant du henné rouge? Car j'en ai marre de m'abimer les cheveux avec ces colorations chimiques.....

    Merci!

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Ava et de joyeuses fêtes à toi!
    Ton blog est top. J'aimerais pour ma part me lancer dans le henné pour la première fois. Je suis une fidèle adepte de la cosmétique bio maison et là, j'avoue que mes cheveux me semblent ternes et j'ai envie d'un petit coup de fouet tout en changeant de couleur légèrement. Du coup, j'ai commandé sur AZ du henné chatain clair+garance pour obtenir un "acajou lumineux" et pas de suite un auburn: as-tu déjà testé? Qu'en penses-tu?
    J'ai les cheveux chatains clairs. La petite crainte que j'ai, c'est de me retrouver avec les cheveux roux de "Poil de carotte" et surtout de ne pas réussir à étaler la pâte. Est-ce qu'il y a un risque de s'en mettre sur le cuir chevelu? Quelles sont tes astuces pour la mise en place sur tes cheveux?
    Merci d'avance!

    RépondreSupprimer
  13. Salut ava et merci pour ton articles. G vu que tu as note que le henne assechait les cheveux. Je pensai pourtant que c'etait pourtant un soin, moi g les cheveux qui ont ete tres abimes par mes couleur chimique donc je me demandait s'il ne fallait pas mieu que je m'abstienne de faire du henne?? Quand pense tu??

    RépondreSupprimer
  14. Coucou jadore ton blog et jespere que tu pourra laider pour mon petit probleme jai les cheveux chatain foncé a la racine et chatain assez clair sur les longueur suite a une ancienne décoloration pour recoloration veille de 7 mois maintenant je voudrait me metre au hénné je voudrait une couleur foncé avec quelque reflet rouge est ce que je peut melanger du hénné noir, de l'indigo et de la poudre de garance ? merci :) Céline !

    RépondreSupprimer
  15. bonjour,
    j'ai les cheveux super fins et pour le moment seulement mi longs. j'ai lu que faire un henné leur ferait du bien, les fortifierait, mais je ne veux pas les teindre, donc je penche pour un henné neutre. Mais aprés vous avoir tous et toutes lu, j'hésite...j'ai pas envie d'en perdre ni de les dessecher alors que je passe mon temps à les hydrater...est ce qu'il y a un interet à faire un henné pour le soin ou non? qu'en penses tu Ava?

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour les conseils je savais plus quoi faire avec mes cheuveux ils ont plus de vie ils sont terne et sec

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Ava,
    mes cheveux sont chatain foncé et j'aimerais avoir des reflets roux... mais sans être aussi rousse que toi. Est-ce que je dois mettre une grande proportion de henné naturel dans la préparation?
    Merci,
    Sara

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Ava,
    J'avais à la base des cheveux châtains foncé, et malheureusement j'ai fais une coloration à base de henné noir. Ne supportant plus cette couleur, j'aimerais savoir si il serait possible de lès éclaircir et de finir avec un brun cuivré ?
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,
    j'aimerais me faire des meches et mes parents ont acceptes a condition que ce soit au henne car c'est naturel. Depuis je fait des recherches car je suis chatain fonce et j'aimerais que mes meches soit rouge. Le seul problem est que j'ai decouvert qu'il y a plusieurs couleur de henne (rouge, noir, brun et marron). Lequel dois-je prendre? :/

    merci d'avance

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour, je revends 1 paquet de henné d'egypte neuf acheté sur aroma zone. A récupérer sur la métropole lilloise ou envois à vos frais. :) mariloulbc@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  21. J'ai utilisé le henné noir vendu par AROMAZONE.........Aucun effet alors que cela fait 15 ans que je fais du Hénné auburn. Je suis très décue

    RépondreSupprimer
  22. It is very effective blog for help me. Please post more related blogs. Thank you for this support.

    Visit :- Cosmetiques Naturels Maroc


    RépondreSupprimer
  23. Bonjour,

    Je ne comprends pas ce tutoriel "assez compliqué" pour préparer du henné.
    Ma gd-mère et ma mère se faisaient du henné. Moi aussi (en étant passée par les colorations chimiques) et aujourd'hui, seulement avec des balayages chimiques suivis de henné et autres plantes + une once d'huile végétale.

    Jamais, elles n'ont utilisé de citron ou de yaourt. Jamais, elles n'ont laissé la pâte reposer ou l'ont congelée.
    Toujours, leur henné a été fabriqué avec de l'eau chaude ou du thé. Toujours appliqué sur le champ. Et toujours, le résultat était là !

    Pourquoi se compliquer la vie puisque le henné fonctionne dans la simplicité ?

    Il n'y a pas que toi : des centaines de blogs & videos montrent des rajouts de citron, de coco ou de laitages, et des pauses qui durent vainement pour pas grand chose.
    D'autres personnes ont montré que citron ou pas, yaourt ou pas, pause ou pas, le résultat était quasiment identique. J'en ai même vu avec un résultat moins coloré en utilisant le citron sur des cheveux-tests.

    Si on veut "plus" libérer (et je n'y crois pas) les pigments du henné, on le laisse le temps qu'il faut sur ses cheveux. Moi, je dors avec. Il a largement le temps de colorer en profondeur les cheveux. Déjà, en l'appliquant IMMEDIATEMENT à la main sans gant sur sa chevelure, on se retrouve avec des doigts et des ongles colorés durablement. Et pour les ongles, faut attendre que ça pousse pour voir disparaître la coloration.

    On voit à travers les commentaires que les intervenants sont souvent néophytes. Si on veut les convaincre des bienfaits du henné qui sont nombreux, il vaut mieux leur présenter un tuto simple. Car en fait, le henné c'est SIMPLE comme bonjour.

    D'un autre côté, le henné c'est aussi comme on veut : seulement avec de l'eau et une application immédiate ou avec des ingrédients ajoutés et un temps de pause. Le résultat sera quasiment identique.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...