20.6.12

Recettes naturelles contre l’acné modérée et les cicatrices d’acné (2)



..... Argile verte, huiles essentielles, huile végétale d’argan, de papaye ou de noisette, aloé véra, miel de manuka, centella asiatica, hydrolats aromatiques, acides de fruits… Ces ingrédients naturels diminuent visiblement l’acné (notamment mycrokystique) et atténuent les cicatrices ou rougeurs. Il est facile de se les procurer afin d’établir une routine quotidienne, associée à une hygiène de vie saine. Avec leur utilisation, vous pouvez obtenir des résultats visibles (et à long terme tant que vous continuez les soins) dès la première semaine.

..... Les ayant tous testés et approuvés, ayant constaté l’efficacité de leur action dans différentes situations, je vous propose un petit bilan et quelques astuces pour vous débarrasser d’une acné ponctuelle localisée mais récurrente.



Au quotidien :

..... Au fil des essais, trouvez l’ingrédient actif (ou l’association d’ingrédients) qui vous convient le mieux. Leur but est d’hydrater votre peau, de favoriser la cicatrisation, de diminuer les rougeurs, d’éclaircir votre teint, de réguler votre sébum et ainsi de modérer visiblement l’acné. Ils interviennent en complément d’un savon ou d’un produit lavant utilisé uniquement le soir (je vous recommande ma recette du gel nettoyant aux huiles essentielles de tea tree et de lavande, qui marche parfaitement dans mon cas).

..... Le matin, votre peau a besoin d’être débarrassée des impuretés de la nuit (crèmes de la veille et autres cellules mortes). Un nettoyage serait trop agressif et inutile. 

..... Utilisez plutôt un hydrolat aromatique, conservé au réfrigérateur, pour raviver l’éclat de votre teint et prédisposer votre peau aux soins. Vous pouvez en mélanger plusieurs ensembles. Beaucoup d’hydrolats possèdent des propriétés antibactériennes reconnues pour lutter contre l’acné, selon sa nature. Comment trouver celui qui vous correspond ? Chaque organisme réagissant différemment, cernez votre type d’acné et faîtes plusieurs essais pour comparer les résultats.
..... * Ainsi, si votre acné est infectieuse et causée par un excès de sébum préférez la Menthe Poivrée, le Citron, l’Eucalpytus Globulus, le Romarin à Verbénone, de Tea Tree ou encore de Thym à Linalol purifieront votre peau et déboucheront les pores.
..... * Si votre acné est tardive, à tendance mycrokystique ou d’origine hormonale, les hydrolats d’Achillée Millefeuille, de Ciste Ladanifère, de Sauge Officinale se révèleront particulièrement efficaces. 
..... * Pour la cicatrisation, les hydrolats de Lavande Fine, d’Achille Millefeuille, de Rose de Damas, de Tea Tree ou de Géranium Bourbon sont particulièrement conseillés.

..... Après l’application de l’hydrolat (ne vous essuyez pas), passons à la phase d’hydratation, nécessaire à une bonne cicatrisation des zones abîmées. Plusieurs ingrédients sont à votre disposition et il reste intéressant de combiner leurs effets, surtout si votre visage se partage en plusieurs zones : les zones non atteintes par l’acné, les zones sujettes à l’acné ou aux cicatrices, et les zones visiblement concernées par l’acné.   
.

Sachez qu’une cicatrice rouge récente peut s’atténuer considérablement, jusqu’à disparaître, si vous commencez les soins moins de trois mois après son apparition. Pour les cicatrices de plus longue date, comptez plusieurs années (environ deux, voire trois) pour vous en débarrasser. Malheureusement, les cicatrices en creux sont impossibles à réparer totalement…

..
..... Sur tout le visage, étalez une fine couche de gel d’aloé véra : en plus d’apporter une hydratation optimale, de favoriser la cicatrisation, d’atténuer les rougeurs et de matifier le teint, l’aloé véra régule le sébum au fil des applications. Il s’agit d’un soin anti-acné complet et doux.

..... Sur les zones où vous avez des cicatrices mais où vous n’avez pas de boutons (hormi des mycrokystes car cette formule permet de les faire diminuer rapidement en limitant visiblement les traces laissées), appliquez un petit peu d’huile végétale d’argan avec une goutte d’huile essentielle de lavande vraie. J’avais des préjugés quant à l’utilisation d’une huile végétale sur le visage, pour une peau acnéique, notamment en ce qui concerne l’huile d’argan. En réalité, l’huile d’argan n’est pas comédogène.  D’ailleurs, on l’utilise pour lutter contre l’acné parce qu’elle régule le sébum et offre des propriétés cicatrisantes exceptionnelles. L’huile essentielle de lavande vraie agit comme un antiseptique, un antibiotique qui favorise la cicatrisation des tissus. Le bouton diminue en même temps que les rougeurs s’estompent. Si votre peau tolère bien cette application, n’hésitez pas à la renouveler matin et soir, après votre toilette. Pour ma part, j’en suis ravie.

..... Sur les zones où vous avez une acné inflammatoire (boutons infectés, purulents), dû à une peau trop grasse, appliquez une goutte d’huile essentielle de tea tree pure, une à deux fois par jour maximum. Puissante antibactérien, cette huile essentielle va favoriser la cicatrisation de la peau tout en réduisant l’inflammation de votre bouton et réduire votre production de sébum.

..... Pour les adeptes des huiles végétales, il en existe plusieurs aux propriétés cicatrisantes et régulatrices de sébum, dont l’huile végétale de papaye et l’huile végétale de noisette. Ne les ayant pas testées, je m’abstiendrais de commentaires, mais j’en ai lu d’excellents échos. 

..... Le soir, après votre toilette à l’aide d’un savon doux ou d’un produit nettoyant, renouvelez cette application. Vous pouvez varier les hydrolats ou les huiles essentielles. 


Qu’en est-il du savon d’Alep ?


..... Dans le traitement de l’acné, le savon d’Alep (à teneur minimale de 30% de baies de laurier) est parfois recommandé. Je ne l’ai pas mentionné dans cet article parce qu’il ne se révèle pas toujours efficace. Certaines peau le tolèrent sans problèmes tandis que d’autres réagissent mal à la présence d’huile d’olive. De plus, il faut veiller à utiliser un savon de qualité, et non un savon coupé avec des produits chimiques agressifs pour la peau. 

..... Ayant déjà testé son utilisation quotidienne, j’ai obtenu de mauvais résultats : une peau décapée, qui devient brillante au cours de la journée, produit un excès de sébum avec des pores dilatées et finalement l’apparition de boutons. Je considère ainsi le savon d’Alep comme un « faux ami », décapant trop vivement la peau du visage, et provoquant par conséquent l’effet inverse à celui que nous recherchons. Il n’est pas adapté au traitement de l’acné inflammatoire !

..... Si ces ingrédients actifs deviendront vite indispensables au quotidien, vous trouverez d’autres ressources grâce à une utilisation différente de l’argile verte, des acides de fruits, du miel de manuka et du Centella Asiatica, une à plusieurs fois par semaine. Des explications détaillées sont à suivre dès vendredi, dans la troisième et dernière partie de ce dossier.

9 commentaires:

  1. Très bon article, très intéressant !
    Par contre, je n'ai pas d'hydrolat et je ne referai pas une commande AZ avant un bon mois... J'utilise ton nettoyant visage le soir (et uniquement le soir, comme tu le conseilles), mais du coup que puis-je mettre le matin ? Parce qu'à la fin de la journée j'ai vraiment l'impression que ma peau est sale et grasse...

    Une autre question, capillaire cette fois : est-ce que le fait de toucher souvent ses cheveux les abîme ? Je le fais très souvent, pour m'occuper les mains... Et ces derniers temps mes cheveux ne sont pas au top, pointes et longueurs sèches... Je crois qu'ils me font payer pour les avoir eu attachés quasiment tous les jours depuis plusieurs mois....


    Merci encore pour tous tes conseils, vraiment bons !

    RépondreSupprimer
  2. Super intéressant ton article!
    Pour me laver le visage le soir je trouve qu'il n'y a rien de mieux que mon savon 100% huile d'olive de bonne qualité que j'ai fabriquer moi-même. Je suis aussi très tentée par l'huile d'argan, sauf qu'elle est extrêmement coûteuse lorsqu'elle est bio, et si elle n'est pas bio elle n'entre presque jamais dans un mode de développement durable.

    RépondreSupprimer
  3. Excellents articles !!!
    merci beaucoup Ava, et ravie de retour cela fait vraiment plaisir!
    en ce qui me concerne j'ai un petit problème de micro kistes au niveau des joues et des tampes, ce n'est pas évident, je vais essayer l'huile végétale D'Argan, j'utilise ta recette du nettoyant visage et du gel d'aloe vera le matin, donc à tester l'HV d'argan le soir.

    Merci encore de tes précieux conseils Ava

    Caroline.

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup pour vos commentaires et vos mots si encourageants !

    @ Flo : Cette impression de peau "sale et grasse" à la fin de la journée ne disparaîtra pas parce que tu mettras quelque chose le matin. Si tu es en ville, avec toute la pollution et la chaleur, il est impossible d'éviter cette sensation désagréable. Néanmoins, le matin, pourquoi ne pas utiliser un peu d'eau minérale pour remplacer l'hydrolat ? Elle n'agressera pas ta peau et te permettra d'avoir un teint plus net avant d'appliquer un produit hydratant ou plus spécifique pour le teint.

    Pour le fait de toucher souvent ses cheveux... J'avais lu que oui. Indubitablement. Parce que le fait de les toucher, de les manipuler, les assèche, favorise les nœuds et la casse. D'où l'utilisation de coiffures protectrices qui évitent aussi de replacer ses cheveux tout au long de la journée. Après, il y a toujours le frottement des vêtements, difficile à éviter...
    D'expérience, je ne dirais pas que la manipulation des cheveux est un élément crucial (pour arriver à ma longueur actuelle, il faut avouer que je les ai peu attachés, et machinalement triturés). L'été les assèche souvent aussi, ne serait-ce qu'à cause du climat...

    Comment les attachais-tu ? Essaie d'utiliser des pinces-croco si tu n'aimes pas la pique à cheveux et de remplacer l'élastique par un gros chouchou. Et de changer souvent de coiffure. Ces derniers mois, j'attachais souvent les miens justement et je constate qu'il y a de la casse au niveau habituel de l'élastique...

    @ Ivy : Rien de plus sain que de fabriquer soi-même son savon, en effet ! Ta peu supporte-t-elle bien l'huile d'olive ? Un jour, je me mettrais à la confection de savons aussi...
    C'est vrai que l'huile d'argan figure parmi les plus expansives... Il faut essayer d'en utiliser par périodes. Si c'est seulement pour le visage, tremper un coton tige suffit amplement. Pour les cheveux, il y a d'autres huiles végétales toutes aussi bénéfiques.

    @ Caro83 : J'espère que la recette va marcher pour toi aussi ! N'oublie pas l'huile essentielle, si tu peux (tea tree ou lavande) avec l'huile d'argan (en très petite quantité tant que les microkystes sont enflammés)... C'est vraiment une horreur ces trucs, car ils laissent toujours une trace et reviennent souvent au même endroit...
    Courage ! On en vira forcément à bout un jour (c'est peut-être hormonal)...

    J'ai reçu mes AHA, je vais tester leur effet sur les cicatrices...

    RépondreSupprimer
  5. Merci, j'essaierai l'eau minérale. Je ne suis pourtant pas dans une grande ville, et ces jours-ci je sors assez peu, je n'ai plus cours (mais encore quelques épreuves du bac).

    Au niveau de la coiffure j'utilise déja des élastiques mous, sans morceau de fer et je vais faire une sorte de chignon-boule vite fait, je pense que c'est pas le top... J'ai déja essayé les pics à cheveux mais malheureusement j'ai beaucoup de mal à les faire tenir, mes cheveux sont assez courts (aux épaules) et épais, c'est pour ça que je les attache : j'attends qu'ils soient plus longs pour pouvoir les détacher, sinon ils prennent une forme assez disgracieuse.

    Mais puisque là c'est les vacances, ils sont détachés. Je commence à faire pas mal de soins pour récupérer de beaux cheveux, car j'ai bien vu qu'ils avaient souffert... J'avais mis hier le baume fondant Ylang & coco, les cheveux de derrière (les plus touchés) ont quasi tout absorbés et sont secs au toucher, les écailles ne sont pas lissées... Bref, vraiment pas top ! Je vais me faire un shampoing au shikakaï pour ce soir.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet article que je trouve bien détaillé. Je lutte aussi contre l'acnée depuis plus de 5 ans, et en faisant moi même mes propres compositions, j'ai trouvé les produits qui convenaient à ma peau, quoique l'acnée n'ait pas disparu complètement

    RépondreSupprimer
  7. merci pour tous tes conseils contre l'acnés mais j'avoue que je suis perdu entre toutes les solutions possible...
    J'ai une peau mixtes avec de l'acnés et des cicatrices (j'ai 33 ans..)
    j'ai acheter des produits au tea tree (gel nettoyant au tea tree et une creme de jour clarifiante total de la commande 55 euros.....) cela fait 15 jours que j'ai commencé et j'ai dejà remarquer un changement mais si je peux fabriquer moi meme mes produits et surtout que ça me revienne moins cher et de plus avoir encore plus de resultat cela serait formidable...
    en attente d'une reponse de ta part je te remercie d'avance.

    RépondreSupprimer
  8. L'huile de Callophyle est très intéressante pour atténuer rougeurs et cicatrices. Elle est également antiseptique et cicatrisante.
    J'ai testé...et au bout de quelques temps, il y a une différence bien visible!
    L'huile de Macadamia permet une bonne cicatrisation et rend la peau toute douce.
    L'huile de Noisette régule le sébum et resserre les pores
    L'huile de Pépin de raisin hydrate, permet de réguler également l’excès de sébum et aide à éclaircir le teint.
    L'huile de Nigelle est efficace en cas de crise, elle purifie et cicatrise.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Je découvre ton blog via mes recherches pour améliorer ma routine beauté afin de lutter contre l'acné. Je cherche à minimiser le nombre d'ingrédients donc je ne veux qu'un seul hydrolat, deux ça ferait trop vu leur durée de vie. Jusqu'à présent, j'hésite beaucoup entre Menthe poivrée et Achillée millefeuille.

    Le truc c'est que tu sépares acné avec peau grasse et acné hormonale et apparemment, les deux hydrolats que j'envisage répondent à un problème différent puisque la menthe poivrée est dans la liste des hydrolats pour l'acné à sébum et l'achillée millefeuille pour l'acné hormonale.

    Sauf que j'ai le double problème (sinon, ce n'est pas drôle !) : peau grasse ET acné hormonale. Avant la pilule contraceptive : visage et cou ravagés par les boutons et le sébum, décolleté et épaules attaqués aussi. Pendant la prise de pilule : peau normale et sans aucun bouton, limite magnifique. Arrêt de la pilule depuis moins de trois mois : retour des boutons et de la peau grasse.

    Du coup, j'hésite toujours entre ces deux hydrolats. Lequel me conseilles-tu ? Merci d'avance :-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...