24.1.12

Peut-on laisser encore sécher ses cheveux à l’air libre en hiver ?



..... Adepte du séchage à l’air-libre, j’ai conscience que cela devient moins praticable en hiver, en raison du froid, et des obligations de sorties, qui ne permettent pas de conserver ses cheveux mouillés, même sous un bonnet, ou de patienter plusieurs heures. Les cheveux supportent mal les changements de température. Si l’appareil électrique possède de nombreux inconvénients, il ne faut pas oublier que le froid fragilise également beaucoup la fibre capillaire. Selon la fréquence de lavage, il devient alors nécessaire de trouver le bon compromis, afin de concilier la santé de sa chevelure avec les activités de la vie quotidienne. 

Faut-il utiliser exceptionnellement un sèche-cheveux ou préférer l’air libre ?


A l’air libre ? Oui, mais pas sans précautions…  


..... Écologique et économique, le séchage à l’air libre ne semble présenter que des avantages. Il respecte la nature des cheveux et ne les soumet pas à de brusques changements de températures artificielles, qui fragilisent les écailles et favorisent la casse. Ils retrouvent leurs ondulations d’origine, et parfois plus de volume. En outre la chaleur fait regraisser plus rapidement les cuirs chevelus susceptibles de produire un excès de de sébum. 
..... Néanmoins, afin de se révéler véritablement bénéfique, cette méthode demande quelques précautions et s’accompagne de soins spécifiques. Une fois mouillée, la fibre capillaire devient particulièrement fragile. Ainsi, il faut réduire, voire éviter, toute manipulation : ne peignez pas ou ne brossez pas vos cheveux, avant qu’ils soient secs. Ce conseil peut sembler problématique s’ils s’emmêlent facilement. Cependant, rien ne vous empêche, afin de faciliter le travail, d'imprégner vos doigts d'un sérum adapté, et de les  passer dans vos longueurs, pour dénouer les nœuds avant qu’ils se forment. Afin de préserver l’hydratation (qui permet la souplesse et la brillance des longueurs), appliquez un peu de gel d’aloé véra et de quelques gouttes d’une huile végétale très légère (camélia ou noix de coco par exemple).
..... Enfin, placez une serviette éponge sur vos épaules pour que les pointes ne soient pas en contact avec des vêtements synthétiques, car les frottements favorisent les fourches et l’électricité statique.

..... Il ne faut pas oublier de citer un inconvénient majeur : en hiver, laisser ses cheveux libres demande une certaine marge de temps. L’humidité et le froid ambiant ralentiront le séchage. Or, il serait néfaste pour eux de sortir, s’ils sont encore mouillés. Agressés par la température trop basse, ils risquent de se casser, et même de geler.


La chaleur artificielle ? Oui, mais avec modération…


..... Le sèche-cheveux apparaît comme la solution la plus efficace pour éviter de s’enrhumer, gagner du temps et se coiffer facilement. Si vous devez sortir et que vous ne pouvez pas patienter quelques heures, il devient effectivement préférable d’utiliser la chaleur artificielle, afin que vos cheveux retrouvent leur constitution et puissent affronter l’extérieur, en subissant moins de dégâts.
..... Si vous n’utilisez pas cet appareil quotidiennement, et que vous nourrissez intensivement vos cheveux avant chaque shampoing, et après chaque séance de séchage, vous limiterez visiblement la casse et la venue des fourches.

..... Néanmoins, quelques bons gestes s’imposent afin de préserver au maximum la santé de votre chevelure, si vous choisissez ce moyen. N’oubliez pas de tenir votre appareil à une distance minimale de quinze centimètres, afin de ne pas brûler les cheveux. Ne restez jamais quelques secondes fixée au même endroit, pour ne pas surchauffer la fibre capillaire. Évitez d’utiliser le mode le plus chaud, et préférez l’alternance entre la température « tiède » et l’air froid. 

..... C’est surtout la pratique du brushing, où l’on colle l’embout de l’appareil contre les cheveux, pendant que ceux-ci sont tirés avec une brosse, afin de les raidir sous l’effet de la chaleur, qui provoque tant de casse et de fourches. 


Quelques conseils en guise de conclusion 


..... Vos attentes, votre emploi du temps et la santé de vos cheveux sont des facteurs à considérer afin d’adopter ou non l’une de ces deux méthodes, pour traverser l’hiver. N’hésitez pas à alterner les différentes solutions. 

30 min enroulés dans une serviette, et déjà humides

..... Pour ma part, chaque fois que j’ai le temps, je laisse mes cheveux sécher seuls à l’air libre, mais si je me trouve pressée, je m’arrange pour décaler mon shampoing de manière à avoir deux heures tranquilles. Voici mes conseils : 

-    Laissez vos cheveux enveloppés dans une serviette éponge minimum une demi-heure après le shampoing, le temps qu’ils soient essorés au maximum.
-    Si possible, permettez-leur de sécher une autre demi-heure à l’air libre (c’est une marge de temps que vous ne passerez pas sous le sèche-cheveux).
-    L’appareil vient finaliser le séchage : utilisez-le en mode air froid ou tiède, le souffle vers le bas dans le sens des écailles pour les lisser, et à quinze centimètres maximum.
-    Appliquez une toute petite quantité d’huile végétale légère (camélia par exemple), et une goutte d’aloé véra, sur les longueurs, afin de les hydrater à nouveau.

21 commentaires:

  1. Des années que je n'utilise plus de sèche-cheveux, je les laisse toujours sécher à l'air libre, quelque soit le temps, et pas de soucis... mais j'utilise une serviette à cheveux en éponge de bambou qui permet de les sécher beaucoup plus vite qu'une serviette classique.

    RépondreSupprimer
  2. En ce moment, j'utilise le sèche cheveux, d'une pour ma frange, de deux à cause de l'hiver... Mais je choisis le mode froid ou tiède et en général c'est 5 minutes, histoire que ce soit ni trempé ni totalement sec... Sachant qu'ils sont super longs à sécher en plus...

    RépondreSupprimer
  3. Je me lance dans le naturel pour mes cheveux!! j'ai les cheveux très longs et épais et depuis quelques temps j'ai pu constater que j'avais moins d'épaisseur surtout sur le dessus de la tête ... du coup je vais essayer tes astuces!!! Merci je suis sûre que ça va marcher!! :D bisous à toutes

    RépondreSupprimer
  4. J'ai banni le sèche-cheveux il y fort fort longtemps. Je lave mes cheveux le soir et il sèche la nuit en générale donc j'ai pas de soucis avec ca :) Et si j'ai du les laver le matin et que je dois sortir quand ils ne sont plus q'humide le les attaches en chignon, un chignon lâche tenu juste par un pique : mes pointes sont protégé, je n'ai pas trop froid et en plus ils sont beaucoup plus beau car mieux hydratés. Enfin mes cheveux aiment bien l'hiver :p

    RépondreSupprimer
  5. J'ai la chance de bosser au chaud, et ce n'est pas le temps entre la maison et la voiture puis la voiture et le bureau qui a le temps de me refroidir, s'il fait vraiment froid: chignon et bonnet, puis je les détache au boulot pour qu'ils finissen de sécher tranquillement.

    RépondreSupprimer
  6. Bon alors voilà, je te préviens c’est long ^^ (donc je le fais en 2 fois)
    D’abord j’aimerais savoir si tu répondras aux questionnaires routine ou pas… Ensuite donc, depuis quelques mois je me suis débarrassée d’un certain nombre de mes shampoings et AS chimiques (shampoing Dessange et AS nivéa entre autres). Au niveau du shampoing je n’utilise donc plus que le shampoing brillance d’Yves Rocher, et parfois le Elsève boucles sublimes de L’oréal ; j’ai pu espacer la fréquence de lavage à 2 fois par semaine (mercredi et dimanche) contre 3 avant, je les lave par-dessus la baignoire avec de l’eau tiède + eau froide sur les longueurs à la fin. Cela fait 3 mois que j’ai complètement arrêté d’utiliser le lisseur, et j’utilise rarement le sèche-cheveux (ou seulement en mode froid, parfois tiède/chaud mais à distance et vite fait). Sinon je voulais beaucoup être rousse foncée, parce que j’adore cette couleur, alors fin décembre, il y a environ 5 semaines, j’ai fait une coloration ton sur ton (une Garnier achetée en supermarché), la teinte était « acajou cuivré » qui sur la boîte donnait un joli roux foncé comme je voulais, je suis ressortie plutôt tirant sur l'acajou qu'avec le roux foncé attendu ; j'ai donc été déçue en ça, ce n'était pas vraiment la couleur voulue au départ, mais j'aime quand même bien (avec le temps la couleur part, et donc là elle ressemble beaucoup plus au roux foncé attendu au départ).
    Pour revenir à mon gros problème : mes cheveux, que je croyais plutôt pas mal ont vraiment l’air d’être abîmés, et j’suis désespérée ! Ils prennent assez facilement des (mauvais) plis, par exemple avec un élastique. Je m'attache très souvent les cheveux (avec un noeud sans morceau de fer depuis que j'ai lu ton blog), et quand je les détache, ils ont la forme de l'attache, même si je ne laisse pas longtemps le noeud... En fait presque quoi que je fasse, ils gardent la forme ! Rien qu'en les regroupant juste comme ça en sorte de queue de cheval sur cheveux humides (sans attacher, juste en les tenant), je lâche ils gardent le pli ! Et en fait mes cheveux me semblent un peu flasques, je dirais qu'on peut les qualifier de "mous", je pense pas vraiment ternes (surtout depuis que je rince un p’tit coup à l’eau froide), peut-être aussi un manque de volume (notamment aux racines), et pas souples surtout, ils ont l'air figés, presque sans vie ! (parfois presque comme si j'avais mis quelque chose pour qu'ils tiennent en place, alors que non :/ ) Bref, pas de mouvement ! J'ai des pellicules et les longueurs sont sèches… Ils recommencent à graisser en principe vers le milieu du 3ème jour, et dès qu'ils commencent à bien graisser, je remarque des douleurs au niveau du cuir chevelu, et + il est gras pire c'est : est-ce "normal" ? C'est possible de régler ce problème ?

    RépondreSupprimer
  7. (La suite)
    J’ai trouvé chez moi de l’huile d’argan et de l'huile d'olive extra vierge (que j'avais vu dans la recette d'éclaircissement au miel, pour booster). J'ai essayé le massage du cuir chevelu en suivant tes conseils et le lien où c'est expliqué, mais je ne suis pas sûre de bien réussir... En tout cas aucune sensation particulière de bien-être ! Peut-être pourrais-tu faire une vidéo pour montrer vraiment comment faire ? Au fait, très bien l'article sur l'art du shampoing, très intéressant :)
    J’aimerais plusieurs précisions stp. D’abord sur le henné : puisque j’ai fait une colo, je dois attendre 4 mois si je veux me faire un henné, même si c’était une temporaire ? J’aimerais aussi savoir si c’était possible d’être à peu près rousse foncée, ou quel résultat approximatif ça pourrait donner avec ta préparation « henné neutre + jus de citron pour blond vénitien » ? A la base je suis châtain clair. Tu parles aussi de curcuma, soit avec le henné soit en rajout dans le shampoing : ça pourrait aider ? Si le résultat du henné donnait des reflets un peu acajou ça ne me dérangerait pas tellement. Seulement on m'a parfois dit que ça me faisait le teint + clair, mais je n'ai pas très envie d'avoir l'air blanche... Cette couleur donne-t-elle vraiment une impression de pâleur de la peau ? Aussi, je cherche à me constituer une petite réserve des produits capillaires indispensables et les essentiels. Je pense commander uniquement chez AromaZone, ça a vraiment l'air bien. J'ai repéré que certains produits revenaient régulièrement dans tes préparations : phytokératine, provitamine B5, spiruline, silicone végétal, hydrolat de sauge, aloé vera, vitamine E, oléine de karité, huile essentielle de Bay de St Thomas. J'aimerais donc des produits pour mes cheveux qui sont mixtes (j’ai l’impression que mes longueurs s’assèchent de plus en plus:/), mais peut-être aussi pour ma mère qui a les cheveux frisés et très secs, et qui a depuis longtemps abandonné avec... Est-ce qu'il lui serait possible d'utiliser du henné ? Elle utilise très régulièrement des colorations chimiques du commerce, elle a des cheveux blancs et ils repoussent assez vite, les racines blanches sont donc plutôt rapidement visibles ; je lui en avais parlé, mais pour elle le henné c'est "rouge", alors qu'elle est brune. Peut-être avec de l'indigo ? J'aimerais beaucoup ton avis sur tout ça :) J'ai également entendu parler du thé roiboos pour les rousses.... Tu connais ?
    Pour finir, j’en ai vraiment marre de mes cheveux parce que je pensais vraiment qu’ils étaient pas mal alors que non, ils sont abîmés !! J’ai envie de tout couper pour bien repartir….
    Bref j’suis vraiment désespérée, aide-moi je t’en supplie !
    (J’ai mis des photos ici : http://equi-oxer.skyrock.com/ , si tu ne vois pas bien dis-moi)

    RépondreSupprimer
  8. Alors j'ai essayé le masque de cuir chevelu plus massage avec les HE et l'effet est assez spectaculaire!!! je perds deja quasi plus de cheveux!! Je voulais savoir si par hasard tu connaissais un produit naturel qui protègerait de la chaleur..?

    RépondreSupprimer
  9. Le roibis ne contient pas de the flo j en ai a la maison. Par contre certains melange donne une infusion assez rouge. Au pasage c est tres bon . Ah oui c est caly au fait ^^

    RépondreSupprimer
  10. Ah Flo je me permets de te répondre parce-que moi aussi j'ai arrêté les produits chimiques en septembre et pendant des mois mes cheveux m'ont paru super moches, méconnaissables, comme si ils étaient morts, j'avais vraiment envie de reprendre mes AS d'avant!
    Tu devrais tester l'huile capillaire de weleda avant le shamp, en plus elle sent très bon! ensuite j'ai quasiment la même couleur de cheveux que toi et j'ai testé henné + jus de citron plusieurs fois= rien du tout! par contre je pense qu'avec le henné biologique de perse cuivré qu'on trouve sur satoriz sur une mèche test au bout de vingt petites minutes c'est devenu vraiment roux foncé! Il existe en chatain (pour ta mère). Tu peux d'abord y aller progressivement si tu as peur du résultat,avec du henné neutre et ajouter du henné cuivré de perse.
    Ensuite tu peux aussi aller jeter un oeil sur le blog de Caly, ses recettes de shampoings sont toutes issues de livres d'aromathérapie donc éprouvées au niveau efficacité, j'utilise son shampoing anti-chute que j'adore vraiment, il sent très bon et les cheveux reprennent vie!il y a aussi une recette de shampoing lissant, faudrait lui demander si elle en est contente!
    voili voilou

    RépondreSupprimer
  11. Merci beaucoup pour vos conseils, je vais voir, parce que là j'suis vraiment désespérée !

    RépondreSupprimer
  12. De rien, et ne t'inquiète pas, je crois qu'on a toutes vécu "une déprime capillaire"!!!A force de patience ça reviendra
    Ah oui pour les douleurs au niveau du cuir chevelu ça me l'a fait aussi, est-ce que tu constates plus de cheveux sur la brosse? ça peut être le signe d'un renouvellement capillaire (tous les 8 ans)et ça dure environ 6mois, tu perds tous tes vieux cheveux!

    En tout cas, perso je n'utiliserai pas l'huile essentielle de bay de saint thomas car je trouve qu'il y en a d'autres aussi efficaces comme ylang-ylang ou palmarosa et bien moins dangereuses ou caustiques.

    RépondreSupprimer
  13. pour la chute des cheveux la meilleure HE c'est celle de cèdre d'atlas en plus elle est super contre la gratouille et ne coute pas très cher.

    RépondreSupprimer
  14. Je déteste un coiffeur armé de ciseau, il est en transe et ne se contrôle plus, je n'aime rien chez le coiffeur et pourtant…. Il m'est indispensable….

    RépondreSupprimer
  15. Flo :

    Excuse moi de te répondre seulement maintenant… Ton questionnaire de routine est-il encore valable, depuis le temps ? Si oui, c’est le prochain que je traite…

    « Je m'attache très souvent les cheveux (avec un noeud sans morceau de fer depuis que j'ai lu ton blog), et quand je les détache, ils ont la forme de l'attache, même si je ne laisse pas longtemps le noeud... En fait presque quoi que je fasse, ils gardent la forme ! » : J’ai également au ce problème par le passé, et c’est simplement le signe que les cheveux sont secs, cassants, agressés. Ce problème disparaît naturellement lorsque les cheveux redeviennent en bonne santé.

    Sache que le henné peut atténuer tes démangeaisons et tes pellicules, mais il va dessécher davantage encore les cheveux. Je ne te le conseille pas, tant qu’ils sont dans cet état.

    « D’abord sur le henné : puisque j’ai fait une colo, je dois attendre 4 mois si je veux me faire un henné, même si c’était une temporaire ? » = > Oui, en 4 mois, cela devrait aller.

    « J’aimerais aussi savoir si c’était possible d’être à peu près rousse foncée, ou quel résultat approximatif ça pourrait donner avec ta préparation « henné neutre + jus de citron pour blond vénitien » ? A la base je suis châtain clair. » => D’après ta couleur de cheveux, je pense que tu pourrais devenir roux foncé. Mais dans ce cas, passe directement au henné acajou et laisse le poser, pour commencer, 4 heures. Attends 48 heures pour observer la couleur définitive. Les cheveux vont foncer au fur et à mesure des applications, au fil du temps. Il est plus facile d’ajuster ainsi la couleur désirée (car on revient difficilement en arrière, il faut des mois pour que les cheveux éclaircissent un peu, quand on a déjà fait du henné).

    « Tu parles aussi de curcuma, soit avec le henné soit en rajout dans le shampoing : ça pourrait aider ? » => Non, le curcuma donne des reflets jaunes/dorés, donc je ne te conseille pas de l’utiliser…

    « Si le résultat du henné donnait des reflets un peu acajou ça ne me dérangerait pas tellement. Seulement on m'a parfois dit que ça me faisait le teint + clair, mais je n'ai pas très envie d'avoir l'air blanche... Cette couleur donne-t-elle vraiment une impression de pâleur de la peau ? » => Tout dépend de ton teint, et même de la manière dont tu t’habilles… Je n’ai rien remarqué de spécial sur moi (et j’ai pourtant un teint très pâle), si ce n’est que les teintes rouge/acajou me mettent justement en valeur (les roux ont d’ailleurs souvent la peau laiteuse, pâle, donc c’est harmonieux). Je crois que seul le noir éclaircit visiblement le teint…

    « ma mère qui a les cheveux frisés et très secs, et qui a depuis longtemps abandonné avec... Est-ce qu'il lui serait possible d'utiliser du henné ? » => Je ne sais pas, vraiment… Certaines femmes couvrent leurs cheveux blancs grâce au henné mélangé avec du broux de noix (résultat châtain), ou de l’indigo (résultat noir), mais n’ayant jamais testé, je me peux me fier qu’aux témoignages des forums. Il m’est donc impossible de te répondre. Peut-être pourrait-elle essayer une Coloration Végétale de la marque Logona ? Elle semble adaptée aux cheveux blancs et ne contient que des plantes : http://www.ctoobio.com/logona-coloration-naturelle-des-cheveux-p-347.html

    « J'ai également entendu parler du thé roiboos pour les rousses.... Tu connais ? » => Non, je ne connais pas du tout. :-) Je ferais quelques recherches. Vas-tu tester ?

    RépondreSupprimer
  16. SUITE

    As-tu des fourches ? Si oui, j’aurais tendance à te dire de les couper, si bien sûr, elles ne montent pas trop haut. Si non, ne désespère pas. Tout est rattrapable, avec les cheveux abimés (même la matière la plus rêche) sauf les fourche, stade ultime (et qui arrivent sans que l’on ai visiblement les cheveux abîmés d’ailleurs).

    Pour la chute, j’utilise l’huile essentielle de Bay de Saint-Thomas depuis des années et elle me semble miraculeuse. Mais il en existe beaucoup d’autres, moins agressives, qui traitent peut-être mieux les démangeaisons. Les produits que je cite de manière récurrente sont ceux que j’ai testé, appréciés, recommandé régulièrement, parce qu’ils conviennent parfaitement à ma nature de cheveux. Mais ils ne sont peut-être pas adaptés aux tiens.
    Par exemple, as-tu testé l’oléine de karité pour tes pointes sèches ? Elle a transformé les miens au début, lors de mon passage au naturel, et je l’utilise désormais très peu car elle est devenue trop nourrissante par rapport à mes cheveux actuels.

    Avant de passer au henné, même si cela sera sans doute bénéfique et t’apportera la couleur que tu souhaites, je te conseille cependant de poursuivre tes soins, les plus complets possibles, quitte à changer radicalement de routine. Tu parles de commander des produits chez Aroma Zone. Pourquoi ne pas rajouter une base lavante neutre et de l’Extrait de Pépins de Pamplemousse ? Tu pourras ainsi fabriquer un shampoing maison de bien meilleure qualité que ceux que tu utilises. Il sera personnalisé.

    Un mauvais AS fait mal pas de dégâts aussi. Je l’ai constaté ces derniers mois sur mes cheveux. Pourtant, on ne s’en rend pas compte tout de suite car il améliore l’apparence… (texture, brillance). Mais il ne soigne pas en profondeur.

    On dit qu’il y a un passage difficile, quand on adopte les soins naturels. Des personnes ayant de magnifiques chevelures aujourd’hui le confiaient sur un forum où j’avais l’habitude de participer autrefois. Pour ma part, je n’ai jamais eu ce problème. Mais j’en ai déjà parlé dans un article : il faut que les silicones s’éliminent afin de révéler le véritable état de la fibre capillaire.

    Fais-tu des masques maison, de temps en temps ?
    Ton questionnaire de routine est-il encore valable ?

    A bientôt
    Courage !

    Ava

    RépondreSupprimer
  17. Hey !!

    Je n'ai jamais utilisé de sèche cheveux et hier j'ai eu la bonne idée de me laver les cheveux quelques heures avant d'aller en cours. J'ai les cheveux crépus du coup pas question de les laisser sécher sans faire de vanilles ou tresses. Ils peuvent prendre facile une journée entière à sécher du coup exceptionnellement je les ai enveloppés dans une serviette classiques pendant un labs de temps supérieur à mes habitudes, malgré tout cheveux humides en sortant par ce froid ATROCE. Je craignais qu'ils durcissent soient asséchés par le froid mais non tout c'est bien passé et je n'ai pas attrapé froid non plus. Du coup je pense qu'il est possible de laisser sécher ses cheveux à l'air libre en hivers et en cas de force majeur de sortir avec tant qu'ils ne sont pas dégoulinants d'eau. Je précise quand même que mon cuir chevelu était bien protéger par mes cheveux aucune partie visible et que peut être que si le cuir chevelu est exposé mieux vaut bien les faire sécher. Tu en pense quoi ?

    RépondreSupprimer
  18. Coucou ! Merci de m'avoir répondu !
    J'ai remis à jour le questionnaire routine, toujours visible ici : http://equi-oxer.skyrock.com/
    > C'est vrai qu'en ce moment ils sont très secs... Je fais ce que je peux avec un peu d'huile d'argan :/
    > J'essaierai d'attendre alors pour le henné ^^ Par contre, je n'en ai pas vu d'acajou chez AZ... Commandes-tu aussi ailleurs ?
    > Pourquoi pas tester pour le thé... Si j'en trouve !
    > Oui j'ai malheureusement des fourches... Mais je vais couper dans quelques jours, peut-être 2 ou 3cm...ça me fera mal de les voir partir mais au moins mes cheveux se porteront mieux !
    > Je n'utilise pas d'AS. Je n'ai encore aucun produit naturel, ce sera ma 1ère commande ! Je vais bien étudier tes recettes et prendre le plus important.

    Merci encore, j'espère pouvoir passer au henné très vite !

    P.S : Aurais-tu d'autres sites qu'AZ à me recommander, ou je peux faire seulement avec eux ?

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,
    Tout d'abord merci pour tes bonnes astuces !
    Je voulais savoir quoi mettre sur mes cheveux juste avant de les lisser au fer afin de faire comme un voile protecteur sur mes cheveux.

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laure,

      Je te recommande le gel d'aloé véra, qui ne brûlera pas tes cheveux. Tu peux en mettre avant et après ton lissage.

      Supprimer
  20. Que je les laisse sécher à l'air libre ou que j'utilise le sèche-cheveux, j'enveloppe toujours mes cheveux dans une serviette microfibres quelques minutes, elles sont très fines et pourtant elles absorbent l'eau vraiment vite! (En plus quand on va se baigner à la mer ou autre ça prend vraiment peu de place)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...