2.5.11

Préparation henné neutre + jus de citron pour un blond vénitien

Le henné neutre, en principe ne colore pas, à moins de le laisser poser plusieurs heures : on obtient alors de légers reflets roux orangés, plus clairs que ceux du henné naturel (acajou). Cependant, combiné avec du jus de citron, préparé douze heures avant application (afin de laisser la pâte reposer et les pigments se développer), on obtient, sur cheveux blancs, un blond vénitien : sur cheveux châtains clair, on observe des reflets dorés avec une nuance de roux. 

Mes cheveux sont sans doute trop foncés pour garantir des résultats visibles, mais j'espère ainsi ne pas les foncer d'avantage, et égayer leurs reflets froids, car le henné naturel les rend auburn/violine à présent, et le henné neutre (que j'aime garder toute la nuit sur la tête), accentue la profondeur du rouge. 

Voici les étapes de la préparation de la pâte, le matin. 

L'application aura lieu le soir, une dizaine d'heures plus tard, et je la garderais toute la nuit, afin de la rincer le lendemain matin.



1) On prépare les ingrédients : Saladier en verre, cuillère en bois (il vaut mieux éviter les objets métalliques, responsables de l'oxydation), phytokératine, huile d'argan, 1 Litre de jus de citron, et henné neutre (un sachet de 250 g).



2) On fait chauffer de l'eau dans une petite casserole (l'équivalent d'un verre, soit 20 cL). Elle ne doit pas bouillir, juste être bien chaude, pour ne pas détruire les pigments, mais au contraire, les développer. 




3) On transvase le henné dans le saladier. Pour ma longueur/masse de cheveux, j'utilise environ 210 grammes (il reste un fond dans le sachet). Cela est largement suffisant, compte tenu de la quantité de liquide ajoutée. Les cheveux sont largement imprégnés, peut-être pas uniformément, mais cela reste suffisant pour les recouvrir, la phase aqueuse faisant ensuite le reste, lors de la pose, une fois que tout est serré et enroulé dans le film plastique. On ajoute ensuite l'équivalent de deux cuillères à café de phytokératine, pour nourrir et adoucir. On mélange les poudres. 




4) On verse le jus de citron, tout en remuant. Cette fois-ci, une chose étrange s'est produite : tous le jus restait au fond du saladier, et la poudre, sans s'imbiber flottait dessus. Ce n'est pas grave. Il suffit, pour lier le tout, d'ajouter un peu d'eau. Le citron et le henné se mélangent. Comme il n'y a pas encore assez de liquide, la pâte est grumeleuse, et forme des boulettes. 



5) On verse une quantité suffisante d'eau (j'ai eu besoin d'un tiers de verre finalement), tout en remuant, jusqu'à obtenir une pâte épaisse,  un peu gluante, d'aspect satiné brillant, consistante comme de la purée. Il ne faut pas qu'elle soit trop fluide, sinon elle coulera lors de la pose, et cela tâchera votre visage, vos vêtements... L'ajout d'un produit laitier gras (yaourt, fromage blanc, crème fraiche) au moment de l'application, la rendra plus onctueuse, et plus fluide. Et l'on rajoute une demi-cuillère à café d'huile végétale, pour ne pas trop dessécher les cheveux.




6) Il est temps de laisser la pâte reposer. Pour cela, on la recouvre de film plastique, de manière à ce qu'il n'y ait pas une seule entrée ou bulle d'air. Le film doit être posé, voire collé contre la pâte.

Voilà. J'attends ce soir afin de l'appliquer, et demain matin pour le rinçage et vous montrer les résultats !


21 commentaires:

  1. J'attend avec impatiente de voir le résultat =)

    RépondreSupprimer
  2. Hello, je découvre ton blog et je te remercie de partager tout ces conseils avec nous. Du coup j'aurais une question : j'ai les cheveux frisés, fins et très secs, le henné est-il adapté pour mon type de cheveux ? jusqu'à maintenant j'ai entendu le contraire... Et aussi, est-il systématique d'obtenir cette couleur rouge ? car je suis chatain clair et je veux le rester.
    Je vais continuer ma découverte de ton blog et peut être que je trouverais la réponse à mes questions dans d'autres articles :). Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Merci. Je vous tiens au courant. :)

    @ Justine : Je pense au contraire que le henné peut apporter de grands bienfaits à tes cheveux (il les épaissit visiblement au fur et à mesure des applications). Par contre, il a tendance à distendre les boucles...
    Le seul risque, c'est que tes cheveux soient très emmêlés, que l'application semble difficile, et que tu en perdes beaucoup. Pour éviter cela, avant, il faudra bien enlever tous les nœuds. Peut-être qu'une application sur cheveux mouillés et essorés (s'ils sont plus raides), te faciliterait la tâche.
    Pour ne pas les assécher d'avantage, tu peux faire un soin intensif quelques jours avant l'application (puis les laver, car la couleur n'accroche pas sur cheveux gras) et rajouter, dans la préparation, un peu d'huile végétale, de poudre de banane, d'ingrédients hydratants. Évite éventuellement le jus de citron, inutile si tu ne souhaites pas de reflets roux, et assez décapant tout de même... Et surtout, juste au moment de le mettre sur la tête, un corps gras (yaourt, crème fraîche...) qui évite vraiment d'avoir les cheveux trop rêches. Ensuite, lorsque tu le rinceras, laisse poser ton après-shampoing durant un quart d'heure. Cela les adoucira, ils retrouveront un toucher agréable, et tu pourras enlever plus facilement les derniers résidus. Autre conseil : n'hésite pas, les jours qui suivent, à mettre un peu d'huile végétale sur tes pointes.

    On peut en effet obtenir d'autres couleurs, en incorporant des plantes au henné naturel. Ainsi, tu évites ces reflets rouges. Par exemple, le brou de noix, donne une couleur châtain. L'indigo, un brun aux reflets bleutés/violine allant jusqu'au noir, selon le dosage. on les trouve, en poudre, sur le site d'Aroma Zone. Ou simplement, du henné neutre, à laisser seulement une demi-heure. Le soin agira sans modifier ta couleur initiale.

    N'hésite pas à m'écrire si tu as d'autres questions, j'y répondrais avec plaisir. :)

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'aurais une petite question avec des cheveux châtain clair il faut utiliser quel sorte de henné pour devenir rousse auburn et que ça tienne car j'ai testé récemment châtain miellé le 1er jour le résultat me plaisait au bout d'une semaine plus d'effets ... Merci d'avance pour vos précieux conseils :)

      Supprimer
  4. Hey merci beaucoup de ce retour très complet c'est très sympa. Du coup je vais opter pour le henné neutre, mais en demie-heure j'obtiendrais les mêmes bienfaits ?

    RépondreSupprimer
  5. Hello,

    J'aimerais moi aussi tenter le henné blond, mais j'ai lu ça sur internet :

    "Oui vous aurez de beaux reflets bien rouges si vous laisser bien poser.
    Mais voici le revers de la médaille.
    Le henné comme chacun le sait a le pouvoir irrémédiable de pénétrer profondément dans la kératine en ouvrant largement les écailles du cheveu et dagir directement sur les pigments naturels sans pour autant les détruire comme une couleur normale.
    Ce qui laisse les cheveux rêches, (écailles ouvertes) et ouvre la porte largement béante pour les futurs oxydants et réducteurs de vos prochains services coiffure.
    Le résultat est parfois spectaculaire ; cheveux collées les uns aux autres et définitivement, cassés comme rongés par des mites et naturellement des chevelures complètement mortes bonnes à raser.
    Conclusion : le henné convient aux cheveux de gros diamètres et résistants comme ceux de nos amis africains et asiatiques.
    Pour se sortir des méfaits du henné il faut absolument attendre une repousse de cheveux (sécurité pour une coupe courte éventuelle) ou la disparition complète du produit soit environ 9 mois.
    Faites du henné si cest votre plaisir en sachant quil sera prudent dattendre très longtemps avant de faire autre chose (mèches, couleurs, permanentes).
    Vous pouvez faire du henné toute votre vie en ne faisant que cela.
    Noubliez jamais de signaler à votre coiffeur cet état avant quil intervienne. Bien à vous. Papy G. pg@benedic.com"

    Etant donné que j'ai le cheveux très très fins et frisés (donc super secs et fragiles) je crois que ce n'est pas conseillé sur moi même si je mets tout ce que tu recommandes dedans non ?
    Stp dis moi que ce papy G. a tort !!!!
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Je t'invite plutôt à considérer ce schéma, qui explique le processus de "migration" du henné vers la kératine. http://www.hennaforhair.com/gray/graycolors2.html

    Je ne vois pas où PapyG a trouvé que le henné soulevait les écailles et les laissait dans cet état ! Son explication semble être celle de simple couleur chimique à l'ammoniaque qui rebrousse les écailles des cheveux.

    Le henné ne soulève les pas écailles ! Sa molécule pénètre au cœur du cheveux (et même jusqu'aux cortex ! il soulage d'ailleurs les maux de tête) lorsqu'un liquide chaud ou du jus de citron lui permet de délivrer ses pigments. Elle migre ainsi dans la fibre capillaire grâce à sa composition en chlorophylle. Le processus est dur à dédire. C'est simplement comme si le cheveu s'imbibait de plus en plus. L'accumulation des molécules de henné crée un film protecteur coloré (qui s'accumule et donc la couleur devient de plus en plus foncée au fil du temps, et les cheveux de plus en plus épais car ils prennent du volume).

    En outre, je le henné ne disparaît JAMAIS ! Ce n'est pas un PRODUIT ! Papy G a vraiment confondu cela avec une coloration du groupe III permanente. Le henné est fixé autour du cheveu, et le restera jusqu'à ce que le cheveu repousse. Donc il faut éventuellement se cantonner durant des années à cette couleur, car l'interaction avec les sels métalliques des couleurs chimiques est risquée, ou bien les couleurs chimiques ne pénètreront plus dans la kératine, justement parce que celle-ci est enrobée, protégée, par le henné. Le cheveu est en quelque sorte "imperméabilisé". Ainsi, si le henné laissait les écailles ouvertes, toute couleur prendrait immédiatement... Or, les expériences démontrent le contraire. Donc c'est vrai, il faut faire attention et le signaler au coiffeur si l'on souhaite une coloration.

    Ces histoires de cheveux cassés et rongés, sont simplement l'état des cheveux qui ont fait un henné puis une décoloration chimique. Ou l'inverse. Mais encore, cela n'arrive pas à tous les types de cheveux. Chacun réagit différemment.

    Il assèche les cheveux, c'est vrai. Parce que c'est une poudre. Ce n,'est pas une plante hydratante, mais à hydrater (on la prépare avec divers jus, eau, citron...). Le cheveu n'est pas asséché du type "brûlé" ou abimé, loin de là ! C'est juste ponctuel et l'utilisation d'un après-shampoing après le rinçage les rend à nouveau doux et lisses.

    Le henné emmêle les cheveux, lors de la pose seulement, oui. Mais quand on voit la consistance de la pâte, on comprends pourquoi et avec quelques précaution, on n'en perd pas un seul.

    Je ne peux pas (et ne veux pas) te pousser à faire du henné, parce que je ne souhaite pas avoir la moindre responsabilité si tu n'es pas satisfaite du résultat. :-)
    Il est toujours conseillé, lorsqu'on a des doutes, de faire au préalable un test sur une mèche de cheveux.

    Je pense que tes cheveux fins gagneraient en épaisseur, en volume, en force, mais tes boucles risques de se relâcher (le henné les détend).

    Tu risques effectivement de les avoirs secs juste après mais il faudra simplement faire des masques, ce ne sera pas définitif.

    Enfin, regarde les cheveux. Ils étaient fins lorsque j'ai commencé le henné. A présent, ils sont plutôt dans la catégorie des cheveux épais...

    Bonne journée à toi ! :)

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup de ton retour très rapide et très précis. Je suis rassurée et je ne fais pas de coloration chimique sinon mes cheveux ne s'en remettent pas. Je me dis juste que vu que le henné enrobe le cheveu, les soins ne doivent pas vraiment agir comme il le faut vu qu'ils ne peuvent plus pénétrer le cheveux à cause de la gaine protectrice qu'a formé le henné...
    Encore merci !

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme a dit...
    Je me dis juste que vu que le henné enrobe le cheveu, les soins ne doivent pas vraiment agir comme il le faut vu qu'ils ne peuvent plus pénétrer le cheveux à cause de la gaine protectrice qu'a formé le henné...
    Encore merci !

    C'est aussi ce que je pense, et voila pourquoi, depuis quelques semaine, j'hydrate et nourrie mes longueur a coup d'huile de jojoba et de beurre de karité non raffiné, de cette facon, ce soir quand je ferai mon premier traitement au hénné, j'éspère ne pas trop les assécher !!

    RépondreSupprimer
  9. Coucou ! Je m'apprête à ma seconde application au henné ( la 1ere était en juillet). Je me demandais si l'on pouvait ajouter des HE (ylang ylang, bois de rose, tea tree, pamplemousse..) ? A la fois pour leurs propriétés bienfaisantes et un peu aussi pour cacher l'odeur ^^.

    Merci =) !

    Béa

    RépondreSupprimer
  10. Mais si les soins ne pouvaient plus agir à cause de cette gaine protectrice, les cheveux de toutes les femmes faisant du henné seraient secs, rêches et manquant de souplesse... Je pense que les soins pénètrent aisément jusqu'à la kératine car les molécules peuvent franchir la barrière du henné. Mais n'étant pas biologiste, il m'est difficile d'expliquer le phénomène.

    Il faut effectivement faire beaucoup de soins, et cela fonctionne.

    @ Béa : Oui bien sûr, tu peux ajouter quelques gouttes d'huile essentielle dans ton henné pour le parfumer. :-) Je ne sais pas si tu profiteras pleinement de ses propriétés (il vaut mieux la diluer dans une cuillère d'huile végétale pour cela), mais l'odeur sera quelque peu dissimulée.

    RépondreSupprimer
  11. Salut,j'ai une petite question, je voulais savoir si je pouvais ajouter un hydrolat (nard d'hymalaya) pour mon prochain henné neutre? et si oui quelle quantité pour 100g de henné?

    Merci

    Aude

    RépondreSupprimer
  12. Salut a toutes, moi j'utilise du henné neutre que j'ai commencé en août, je l'applique un shampoing sur deux et je le laisse toute une nuit une fois par mois et je fais mes pointes tous les deux mois. Je voulais savoir si sa change beaucoup si j'applique la pâte sans forcement la laisser reposer?
    Mes cheveux ont une meilleur mine en tous cas merci pour tous les conseils et pour se blog qui est très bien fait!!!

    RépondreSupprimer
  13. @ Aude : Je pense qu'il serait très intéressant, en effet, d'ajouter de l'hydrolat. Il n'y a pas de quantité limitée mais comme le liquide doit être chaud, de préférence, veille à incorporer aussi de l'eau chaude.

    @ Anonyme : Merci à toi. Si tu appliques la pâte sans la laisser reposer, tes cheveux bénéficieront des soins et des propriétés du henné, sans différence, mais la couleur risque d'être moins intense, moins foncée (et de donner des reflets plus orangés que rouges).

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Ava et bravo pour ton Blog qui est super bien construit :) !
    Je voulais savoir quel Henné Neutre tu utilises pour tes colorations? J'ai un Henné Neutre à la maison (Henné de Shiraz, je ne sais pas si tu connais...) Penses-tu que je puisse me colorer les cheveux avec?

    J'attend ta réponse.

    P.S: L'aspect et la couleur de tes cheveux est magnifique!

    RépondreSupprimer
  15. Re-Bonsoir Ava; est-il nécessaire de laisser reposer la pâte avant l'application? Si oui, combien de temps? Où achètes-tu la Phytokératine Stp?

    RépondreSupprimer
  16. Encore moi...
    Je précise que j'ai les cheveux blonds, donc est-ce que le Henné Neutre+citron leurs apportera des reflets dorés?

    RépondreSupprimer
  17. J'ai parcouru tous les sujets sur le henné mais je n'ai pas trouvé de réponse précise à ma question qui est la suivante :
    si l'on désire utiliser du henné neutre sans rien ajouter d'autre, est-il nécessaire de laisser poser la pâte avant de l'appliquer ou est-ce inutile ?

    Merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Ava ! Je souhaite faire un henné neutre mais uniquement en tant que soin je ne veux pas du tout colorer mon cheveu. Il faut que je le fasse poser une demi-heure max c'est ça ? J'ai les cheveux fins et je souhaite les épaissir et les rendre doux seulement. De plus j'ai fait une coloration en octobre y a-t-il un quelconque risque ? On m'a dit que non mais je préfère avoir ton avis.

    Alice

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir.
    Est-il possible de faire un lissage après avoir mis du henné?

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...