24.5.11

Garder de beaux cheveux à la plage et/ou au soleil ? Quelques conseils...



L’été approche et les rayonnements solaires deviennent plus intenses. Certaines d’entre vous prévoient peut-être de partir quelques journées à la plage, de se baigner dans la mer, ou à la piscine, ou bien passent plus de temps à l’extérieur. Partant une semaine à l’océan, j’écris cet article afin de vous donner d’avance les bonnes astuces pour conserver de beaux cheveux et éviter de les abîmer. Depuis que je prends ces précautions, j’ai même l’impression que ma chevelure apprécie les vacances ! C’est une période de soins intensifs, qui donne des résultats encourageants.


Pourquoi de telles précautions ?

Le soleil projette une lumière intense, chargée de rayons Ultra-violets.
Brulants, ils attaquent la kératine des cheveux. Par la destruction de ses pigments, il s’en suit un éclaircissement progressif. Les conséquences, par contre, se révèlent moins esthétiques. Aspect paille, rêche, sèche, sujette aux nœuds, fourchue, la fibre capillaire, non protégée, s’abime irrémédiablement, à cause de la déshydratation.
En outre, une trop longue exposition irrite le cuir chevelu, provoque des pellicules et des démangeaisons. Les acides gras contenus dans le sébum ne s’évacuent plus correctement. Les racines ne sont plus assez irriguées : les cheveux s’affinent alors, et leur chute devient plus importante, au bout de quelques semaines.

Il est également inutile de citer les méfaits du sel, du sable, de l’eau chlorée, et de la brise marine, si souhaite laisser ses cheveux pousser, et que l’on ne prévoit pas de soins adaptés.

Quelques soins de base, simples, permettent de limiter les dégâts :

- Il faut, si possible, éviter les heures d’exposition les plus intenses : 12h- 15h.
- Il existe cependant plusieurs moyens de se protéger : chapeaux, foulards…
- Il est impératif, après chaque baignades, de rincer ses cheveux à l’eau claire, voire de faire un léger shampoing, afin de les nettoyer.
- On peut réaliser des massages du cuir chevelu, afin d’oxygéner ce dernier, et d’assurer une circulation sanguine (et ainsi, des cheveux nourris, vitalités), optimale.

Mais, vous pouvez profiter de cette période pour fortifier et embellir véritablement vos cheveux (et pas seulement les sauver)...

Comment se préserver ? 

Afin de prévenir les effets néfastes des rayons UV, il existe des sprays spécialisés qui couvrent la chevelure d’un voile protecteur. Depuis deux ans, j’utilise celui de la gamme Phyto Plage, Voile capillaire (voir mon article), dont les résultats s’avèrent satisfaisants. La composition n’est pas irréprochable, malheureusement, mais il contient un filtre anti-UV que je ne sais guère extraire, et incorporer à mes recettes maisons. Il est composé d’huiles végétales qui nourrissent également les cheveux. Son odeur, délicieuse, rappelle ensuite les vacances. J’en parle beaucoup car c’est une alternative simple et facile à obtenir. Un spray dure trois ans, à raison de centaines d’utilisations, sans lésiner. Au quotidien, certaines chevelures volumineuses, d’après les témoignages, le gardent environ trois mois.

A moins que vous ne puissiez fabriquer cette lotion vous-même, il est ainsi conseillé d’utiliser un produit semblable, car l’huile de jojoba (qui contient un filtre solaire) n’est pas suffisante.

Méfiez-vous des huiles végétales au soleil !
On ne les applique pas avant de sortir, ou d’aller à la plage, même si leur présence, dans l’eau, crée un film protecteur nourrissant. Au soleil, elles auront un effet « loupe » impitoyable qui va décolorer fortement, et abîmer sérieusement vos cheveux.
En revanche, elles sont vos meilleures alliées, après, le soir, ou la nuit, en masque protecteur, pour nourrir la fibre capillaire, abîmée par une journée intense.

Quand je suis à l’océan, j’aime me baigner entièrement. Sel, sable, soleil... Mes cheveux subissent tous les maux. Et pourtant, à la fin de la semaine, ils apparaîssent plus brillants et plus doux que jamais.



Voici ma technique pour garder une jolie chevelure :

* Sur la plage, avant et après, je vaporise du spray protecteur.
* Pour aller dans l’eau, j’attache mes cheveux en un chignon serré ou une tresse.
* Je veille à les conserver toujours humides, tant que je ne peux les rincer à l’eau claire.
* Dès que je rentre, je fais un shampoing très doux, dilué dans de l’eau.
* J’applique mon après-shampoing habituel ou un masque qui se rince facilement. Je le laisse poser minimum 15 minutes.
* Je laisse mes cheveux sécher naturellement, à l’air libre.
* J’applique ensuite, avant de m’endormir, une huile végétale, des racines au pointes, de manière très légère, juste pour enrober la fibre capillaire. Je verse une petite quantité d’huile dans ma main, je frotte mes paumes l’une contre l’autre, et je les essuie dans mes cheveux en insistant sur les zones les plus sèches.
* Le lendemain, en général, les cheveux ont tout absorbés et sont « secs », normaux !
* Si ce n’est pas le cas, je fais un rapide shampoing pour enlever l’excédant, je vaporise à nouveau du spray (sur cheveux mouillés ou non) si je vais à la plage.
* Au bout de trois jours, au lieu de l’huile végétale, j’applique un masque complet, toute la nuit. (Voici un exemple de recette, que l’on peut préparer à l’avance et mettre dans un petit flacon, facile à emporter.)



En général, j’emporte l’huile d’argan, très nourrissante. Cette année, je prendrais un macérât huileux de monoï dans ma valise, ainsi ce que le petit masque précédemment cité. 

N’hésitez pas à adapter la recette selon vos préférences, concernant les huiles végétales. Toutes, ou presque, contiennent des propriétés nutritives bénéfiques, efficaces sur la nature de ses cheveux.

En espérant que ces conseils vous aident à passer de bonnes vacances ! :-) 

.

6 commentaires:

  1. Il y a certaines huiles (jojoba, macadamia, sésame...) qui protègent contre les UV, celles là on peut les mettre au soleil en guise de crème solaire capillaire ;)

    RépondreSupprimer
  2. Peut-on les mettre pures pour une application optimale ? J'avais lu que leur filtre solaire, n'était pas assez puissant...

    RépondreSupprimer
  3. Oups je n'avais pas vu ta réponse !

    Donc je répond, oui, on peut les utiliser pures, et leur indice de protection (souvent autour de 5) est suffisant pour les cheveux ;)

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir. J'adore ton blog il est vraiment super ! Pour proteger ses cheveux en été (j'habite sur la côte d'azur donc le soleil tape très fort l'été), peut on mettre de l'aloé véra ou bien du beure de karité ? Une fois sec ça formerait un film protecteur non ? A moins que ça ne brule encore plus les cheveux comme tu l'explique pour les huiles végétales ?
    D'avance merci et encore bravo pour ton blog ! Caroline

    RépondreSupprimer
  5. Hello, merci pour tes nombreux conseils ! Du coup, quand tu passes une semaine à la mer, tu te fais un shampoing quotidiennement ?

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...