1.4.11

Shampoing réparateur monoï, argan et fruits de la passion.

Confectionner son propre shampoing est un plaisir qui comporte bien des avantages : l'origine des ingrédients n'est pas inconnue, les soins s'adaptent parfaitement à la nature des cheveux, le parfum est personnalisé. Les possibilités de mélanges sont quasiment infinies, et dépendent tant des éléments que vous possédez que du résultat que vous souhaitez obtenir.  Mes cheveux ont besoin d'être beaucoup nourris et hydratés, c'est pourquoi j'ajoute une certaine quantité d'huile végétale. En ce moment, mes favorites sont l'huile de fruits de la passion, légère et à la fragrance délicieuse ; le monoï, qui sent tout aussi bon et fait briller sans alourdir ; l'argan qui répare et adoucit ; et toujours l'oléine de karité, très nourrissante, dont je ne me passe plus, sinon mes cheveux deviennent secs et cassants.

Les ingrédients tels que les huiles, ou autres actifs, parfums de synthèses, peuvent être remplacés à votre guise. Seuls les conservateurs et la base lavante ne bougent pas.

Je vous donne ici la recette de mon shampoing du moment. J'y réunis presque tous les ingrédients naturels que je possède, par plaisir d'enrichir encore la préparation, parce qu'elle me donne d'excellents résultats, et que j'aime son odeur sucrée vanillée/caramélisée. Il est pour cheveux secs, cassants, dévitalisés, colorés, abîmés... Bref, ceux qui ont besoin d'être réparés. Pour les cheveux à tendance grasse, remplacez l'oléine de karité par de l'huile de noisette,  diminuez la quantité d'argan et de monoï, et n'ajoutez pas de silicone végétal.



Ingrédients (dans l'ordre d'ajout) :

1. Récipient plastique de 100 mL

2. Hydrolat de citron : La préparation mousse mieux, et il rend les cheveux brillants. (2 cuil. à café)
3. Gel d'aloé Véra : Il adoucit, répare et nourrit. (1 grosse goutte)
4. Oléine de karité : Extrêmement nourrissante, régénérante (1/2 cuil à café)
5. Huile végétale d'argan : Adoucissante, réparatrice (1/2 cuil. à café)
6. Macérât huileux de monoï : Odeur délicieuse, lisse et fait briller ( 1 cuil. à café)
7. Huile de fruits de la passion :Odeur délicieuse ! Lisse et adoucit dans graisser. (1 cuil. à café)
8. Poudre de banane : Nourrissante, hydratante. (1 cuil. à café)
9. Silicone Végétal : Lisse les cheveux (1/2 cuil. à café)
10. Phytokératine : Nourrit en profondeur, épaissit, rend aux cheveux leur élasticité (1 cuil. à café)
11. Vitamine E : Conservateur pour huiles et soin nourrissant (5 gouttes)
12. Naticide : Conservateur. Odeur d'amande caramélisée délicieuse ! (5 gouttes)
13. Extrait naturel de vanille : Juste pour parfumer encore. (10 gouttes)

14. Base lavante neutre. 




Étape 1 : Ajoutez l'hydrolat de citron le gel d'aloé véra et les huiles végétales, puis mélangez. Le résultat n'est pas des plus homogène à cause de la rencontre entre l'huile et l'eau, mais cela se dissout ensuite dans la base lavante. Je préfère ajouter un peu d'hydrolat (citron, mais on peut le remplacer par la sauge, le romarin, ou tout autre), car le shampoing mousse ainsi plus facilement et il est moins nécessaire de le diluer dans l'eau avant application.

Étape 2 : Rajoutez le silicone végétal et la poudre de banane. Mélangez. Versez une partie de la base lavante afin de mélanger encore et d'ajouter par la suite la phytokératine. En effet, si vous ne possèdez pas déjà une certaine quantité de produit, celle-ci tombe au fond du récipient et ne se mêle pas aux autres ingrédients. Il est donc conseillé de l'ajouter à la fin de la préparation. Je préfère l'inclure au milieu, car cela laisse une bonne marge pour secouer vigoureusement. Vous obtenez ainsi un produit de couleur claire, opaque, crémeux. Le flacon est remplit à moitié.

Étape 3 : Après avoir incorporé la phytokératine, mélangez encore et rajoutez la vitamine E, le Naticide (vous remarquerez sa fragrance très prononcée, caramélisée, elle parfume déjà le shampoing), ainsi que (facultatif, vous pouvez remplacer par d'autres parfums ou non), l'extrait naturel de vanille.

Étape 4 : Mélangez vigoureusement. Rajoutez de la base lavante afin de remplir le flacon et mélangez encore. Le shampoing est optimal d'ici une demi-heure, le temps de devenir vraiment homogène (on voit encore la couche aqueuse sur la photo ci-dessous), le temps que tous les ingrédients se diluent les uns dans les autres. Secouez régulièrement afin d'accélérer le processus.

Vous pouvez le conserver à température ambiante ou au frais. Grâce au Naticide et à la vitamine E, il est utilisable environ durant deux mois (trois au réfrigérateur).

Astuce pour parfumer vos cheveux : Mettez une ou deux gouttes d'extrait de fruit ou de vanille dans votre main (c'est un peu collant) et passez les dans vos cheveux (cela ne colle pas ou ne donne pas d'effet poisseux, la texture des cheveux ne change pas mais le parfum se dépose délicatement).

16 commentaires:

  1. je trouve ton idee genial j ai moi meme achetai la base lavante de chez aromazone j ai egalement des huile vegetale je vais essayer ca... JE NE savais pas que l on pouvais melangeai mais les huile essentielle je sais que ce n est pas possible . JE TROUVAI justement qui manque justement quelchose dans ce shampoing neutre j ai des cheveux tres sec "alors j utulise le masque carthame de furterer sans silicone" mais ce shampoing est genial plus de pellicule plus de demangeaisons ...

    RépondreSupprimer
  2. Qu'est ce que vous utilisez comme base lavante neutre? Ou est ce que vous vous procurez tous vos produits naturels? Si je veux éclaircir mais cheveux, est ce que je peut rajouter de la camomille?
    En tout cas votre blog est génial, je viens de le découvrir, car moi aussi j'en ai raz le bol de tous ses soins chimiques qui cassent le cheveux, je veux retrouver mes cheveux d'enfant!
    Merci pour votre réponse (si vous répondez bien sur)
    Chloé

    RépondreSupprimer
  3. oups, je viens de regarder votre onglet bonnes adresses!
    autant pour moi!
    chloé

    RépondreSupprimer
  4. Merci à vous pour votre message !
    En effet, j'ai mis un petit récapitulatif dans les adresses, car il n'est pas facile de se procurer les produits naturels et les matières premières. Je commande donc sur internet et tout se passe bien. En ce moment, j'utilise la base d'Aroma Zone. Ils l'ont reformulée et je la trouve plus moussante qu'autrefois.
    Vous pouvez rajouter de la camomille dans votre shampoing ou même vous préparer une décoction à appliquer avant, ou après. Il faudra que je fasse des articles-recette bientôt.

    Avec les produits naturels, en peu de temps, on obtient très vite des résultats encourageants ! :-)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai essayé votre recette de shampooing hier soir, et j'ai quelques questions:
    -Est-ce normal que le shampooing ne se mélange pas? Il se décompose en 3 couches. Bien sûr avant de l'utiliser je secoue pour tout mélanger, mais je me demande quand même si c'est normal
    -Mon shampooing est très liquide, et ce que je n'aurais pas oublié quelques choses qui le rend plus crémeux? Sachant que j'ai choisi de ne pas mettre l'huile de fruit de la passion, le gel d'Aloé Véra et le macérât de monoï.
    -Est-ce que c'est à cause de ces absence de produits que mes cheveux sont un peu plus secs que d'habitude et surtout, très emmêlés? Je ne les ai pas démêlés quand ils étaient encore mouillés car ils sont plus fragiles, mais du coup ils ont séchés comme ça, et j'ai des noeuds même près des racines.
    Ca vous a fait ça aussi?

    Chloé

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    - Au fil des jours, mon shampoing a comme une couche de mousse blanche au dessus, mais lorsque je le mélange, tout rentre dans l'ordre. Mes shampoings ont toujours eu cet aspect, et il faut effectivement le secouer avant utilisation. Cela n'enlève rien à son efficacité. Peut-être le défaut vient-il d'un manque d'agent liant ?

    - En effet, le shampoing est assez liquide. Cela dépend de la quantité d'huile végétale utilisée et d'hydrolat de citron. Néanmoins, mousse-t-il suffisamment ? Je trouve justement qu'il n'y a pas besoin d'en mettre beaucoup, voire que l'on peut le diluer dans l'eau pour mieux le faire mousser. Seules les racines ont besoin d'être imprégnées. Les longueurs sont lavées lors du rinçage, lorsque la mousse coule

    - Alors... question intéressante et que je n'avais pas abordée... parce que j'ai lu, il y a un certain temps, que des personnes passant du chimique au biologiques constataient les même effets que vous... lors des premières utilisations. Comme si les cheveux avaient besoin d'environ un mois pour s'adapter. Si vos cheveux ont été décolorés, un shampoing seul ne suffit pas. Faîtes-vous des bains d'huile avant ? Je vous conseillerais d'enduire vos pointes d'oléine de karité, et les longueurs d'une huile nourrissante mais mois grasse (noix du brésil ou idéalement argan), de laisser poser cela toute la nuit, puis de faire votre shampoing le matin.

    Plus les cheveux sont secs, plus ils s'emmêlent. Chaque nature est différente. Ont-ils tendance, depuis toujours à faire autant de nœuds ? Sinon, ne vous inquiétez pas. Avec le temps, l'utilisation de produits plus doux, plus sains, plus nourrissants, ils seront de plus en plus facile à démêler. Les ingrédients que vous n'avez pas mis n'interfèrent en rien. Si vous le souhaitez, il existe l'inuline végétale, une petite poudre à mélanger dans vos masques et shampoings : elle facilite légèrement le démêlage.

    N'hésitez pas, tant que vos cheveux sont très secs et très abîmés, à faire des bains d'huile ou des masques complets avant chaque shampoing. Il faut mieux un excédant sur les longueurs, qui partira au prochain lavage et vous informera que vos cheveux sont suffisamment nourris pour le moment, que des cheveux rêches et secs. N'hésitez pas aussi à vous procurer l'après shampoing Lavera Lait de Rose, en attendant de fabriquer le votre, et de le laisser poser minimum dix minutes avant de le rincer. Petit à petit, vos cheveux vont changer de texture. Les premiers pas vers les soins naturels sont parfois difficiles car la fibre capillaire est habituée au silicones et autres produits qui donnent une belle apparence aux cheveux : malheureusement elle est factice en que des particules s'accumulent sur le cuir chevelu, et l'empêchent de respirer correctement. Dès que l'on arrêt ces soins, les cheveux sont plus secs qu'avant, parce qu'ils sont plus agressés que nourris: c'est un cercle vicieux. Le passe au naturel demande un peu de temps pour apporter les résultats escomptés mais ensuite, ils sont durables.

    Tenez moi au courant, si vous le souhaitez...

    Ava

    RépondreSupprimer
  7. Petite question de novice: est ce que tu mélanges (secoue) directement tes ingrédients dans le récipient de 100mL? Sinon, si tu mélange dans un récipient à part, il faut combien de mL de base lavante?
    Merci

    RépondreSupprimer
  8. Les deux possibilités sont valables. On recommande de mélanger dans un récipient à part, mais ce n'est pas obligatoire, et je trouve que l'on perd pas mal de produit lors d'une transfert. Approximativement, dans ce cas, il faut 80 mL de base lavante (cela varie selon les proportions des autres ingrédients). Il faut calculer.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Ava,
    Je t'écris en vitesse car je suis en train de réaliser mon premier shampooing =) J'ai suivi ta recette en mettant les produit que j'ai c'est à dire, gel d'aloe vera,Oléine de karité, huile d'argan,macérat d'huile de monoi, huile de fruit de la passion, et phytokératine. Mais je n'ai pas de conservateur est ce que cela va poser un pb pour garder mon shampooing? Il faut que je le mette au frigo? Et la phytokératine elle se conserve à température ambiante?
    Je ne sais pas tu te souviens de moi je tavais écrit dans un autre post =)
    Bonne journée a toi!
    ELodie

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Elodie,

    Oui je me souviens de toi ! Je suis contente de savoir que tu fabriques ton shampoing à présent. C'est un peu gênant pour le conservateur... Ne peux-tu pas commander un petit flacon de Naticide ou d'Extrait de Pépin sur Aroma zone ? Ils le livrent pour 1 € de frais de port seulement et tu serais plus tranquille.
    Sinon, mets impérativement ton shampoing au frigo (surtout avec cette chaleur ^^) et utilise le, si possible, d'ici deux semaines.

    La poudre de Phyto se conserve aussi au frigo. Autrefois, je l'avais laissée à température ambiante, mais elle finit par sécher, faire des paquet et devenir inutilisable, alors qu'au frais, elle reste intacte.

    Bonne journée et bonne continuation ! :)

    Ava

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Ava,
    Merci pr ta réponse rapide! J'ai pu en acheter et l'incorporer a mon shampooing, ce n'est pas grave si je l'ai rajouté dedans 4 jours apres? Depuis que je l'utilise j'ai l'impression qu'ils sont plus doux, bien qu'ils accrochent toujours aux pointes =/ je les ai pourtant recoupé 2 fois depuis que je me suis mise aux soins bios!
    Je m'applique pourtant à faire un bain d'huile avant chaque shampooing et comme tu le conseilles à mettre de lhuile de noix de brésil sur mes pointes ts les jours. Et puis je prends tjrs de la levure de biere en plus! Tu as vu de réels changements sur tes cheveux au bout de combien de tps?
    Cela vient peut etre du fait que mon masque bien qu'acheté ds un magasin bio contient du amodiméthicone et tout =/ j'ai hate de le finir pour tester le fameux AS lavera que tout le monde conseille!
    J'espere qu'un jour je pourrais avoir des cheveux qui ressemblent aux tiens^^
    Au fait tu t'en sors dans les revisions du concours?
    Ca m'épuise moi ca avance pas =/ bon courage à toi!
    Bonne journée!
    ELodie

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Elodie,

    Non, ce n'est pas grave pour l'ajout. :)

    Tu as l'air de faire de super soins pour tes cheveux ! Depuis quand as-tu commencé ? Ne vois-tu pas déjà quelques améliorations ?

    On peut dire qu'il y a des effets clairement visibles au bout de deux mois maximum. Pour les pointes, tu sais, les miennes accrochent toujours un peu... Est-ce que tu as encore des fourches ? Laisse leur le temps de s'habituer aux soins. Peut-être que tes cheveux ont tendance à s'emmêler un peu au bout, mais tant qu'ils sont sains, ce n'est pas grave. Je ne peux pas non plus passer la main dans les miens, sans accrocher un peu, à moins de les avoir peignés à l'instant. :)

    Pour le concours... Je vais finalement me présenter à la session de septembre 2012... Sinon, je n'aurais jamais la possibilité d'être au top... Est-ce que tu as fait un programme de révision ? J'ai trouvé des sites intéressants sur le sujet, avec des fiches :

    - http://elisetitane.canalblog.com/archives/2007/02/03/3892101.html

    - http://sgencfdt.iufm.free.fr/Concours/sujets.htm

    - http://lecrpeenpoche.unblog.fr/

    - http://prepacrpe.hautetfort.com/

    Dans quelle académie te présentes-tu ?

    Bonne journée à toi aussi,

    Ava

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,

    Peut-on remplacer le conservateur naticide par le consevateur cosgard ??
    Merci !!!

    RépondreSupprimer
  14. bonjour,
    j'aimerai savoir si je peux ajouter des huiles essentielles. J'aimerai m'inspirer de ta recette mais pas avec les mêmes ingrédients:
    hydrolat de sauge, huile végétale d'argan, huile végétale de jojoba, conditioner emulsifier,base lavante, huiles essentielles(ylang-ylang,bois de rose, pamplemousse,cedre d'atlas).
    Pour le conservateur, je pensais prendre vitamine E et soit:extrait de pépins de pamplemousse ou naticide.
    Que penses-tu de ma recette? et quel conservateur choisir?
    merci d'avance.
    j'espère que mon premier shampoing maison sera une réussite.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour.

    Tout ce que tu fais me fait très envie, j ai envie de tout essayer!!

    J ai une petite question: Je vais fabriquer le shampoing réparateur monoï, argan et fruit de la passion. Je me demande si je peut fabriquer la même préparation, mais sans la base lavante, afin d en faire un masque?? qu en penses tu? merci de ta réponse :-)

    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  16. Super recette que je viens de faire merci beaucoup ! j'aia hate d'en voir d'autre sur ton blog !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...