16.4.11

Masque régénérant, nourissant et hydratant

Mes cheveux après l'application du masque la veille, et un shampoing le matin.


Voici la recette d'un masque maison très simple, que j'apprécie depuis deux ans, à quelques variations près,. Facile à composer, il utilise les mêmes ingrédients actifs qu'un shampoing maison (sans la base lavante, évidemment). 

Idéalement, préparez le avant application, mais si vous désirez l'emporter en voyage, par exemple, ou en conserver une dose, mettez la préparation au réfrigérateur dans un récipient fermé, à l'abri de la lumière, et ne l'y laissez pas plus de trois jours. 
 
Tout commence comme un bain d'huiles végétales classique.  Dans un petit verre, ou un bol, mélangez autant d'huiles végétales que vous le souhaitez. En tout, par exemple, je mets l'équivalent de trois culières à soupe d'huiles dont noix du brésil, argan, et fruits de la passion... Si vos cheveux sont secs et rêches vous avez le choix entre l'huile de camélia, d'avocat, d'olive, d'argan, de noix du Brésil, de salpote, de coco, de monoï... et beaucoup d'autres. Si vos cheveux sont plutôt gras, préférez l'huile de noisette. 
Le but du masque est de créer une sorte de bain amélioré puisque l'on va rajouter d'autres ingrédients actifs. En outre, une certaine quantité d'huile permet de mieux répartir le mélange.

Ajoutez ensuite une culière à café de phytokératine et d'aloé véra. Mélangez bien, avec un outil, de manière à former un liquide visqueux assez homogène.

Afin de parfumer le masque, et de l'enrichir encore, n'hésitez pas à incorporer environ 25 gouttes d'une huile essentielle de votre choix.

Pour une bonne répartition, je verse enfin un peu de mélange dans ma main, et la passe sur les longueurs en insistant bien sur les pointes. Vous pouvez également aller jusqu'aux racines, et masser doucement votre crâne. Si vos cheveux ne graissent pas particulièrement, ils apprécieront ce soin complet, d'autant plus que certaines huiles agissent dès le cuir chevelu (l'huile d'avocat qui favorise la pousse, par exemple).

Si vous souhaitez garder ce masque la nuit, pour ne pas tacher vos draps et limiter les noeuds, nattez vos cheveux sans les serrer. 

Après plusieurs heures de poses, les cheveux sont assez cartonneux, voire rigides. Cela est normal : la quantité de phytokératine leur donne cet aspect. Ne vous inquiétez pas, vous retrouvez d'avantage encore de souplesse et de brillance après le shampoing. 

Cette préparation est un peu rudimentaire mais elle fait ses preuves depuis que j'ai commencé les soins biologiques.  L'avantage est que l'on peut l'adapter à sa nature de cheveux, à ses besoins, selon les saisons et l'état de votre crinière. Parfois, il n'est pas nécessaire de fabriquer des produits compliqués pour obtenir de bons résultats. J'attends vos avis, si jamais cet article vous a donné l'envie de tester mon masque.

15 commentaires:

  1. coucou, tu mets carrément 1 càc de phytokératine pour ton masque? C'est pas un peu énorme? Normalement c'est 1 càc pour 200ml de shampooing... Moi là j'ai amélioré mon après shampooing en y mettant de la phyto. Dans un pot j'ai mis environ 2 càs d'après shamp avec 1 pointe de couteaux de phyto.

    J'en ai jamais mis plus parce qu'on me disait de ne pas le faire, mais si toi tu constates un réel effet positif sans inconvénient ça me tente bien pour un masque.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    En fait, le dosage de la phyto est maximum de 10% de la contenance totale. C'est donc plus qu'il ne faut normalement pour mon masque, et pourtant, je le fais, car il n'y a pas de risques, ni de contre-indication. Mes cheveux sont juste, le lendemain matin, (parce que je le garde toute la nuit et fais ensuite le shampoing) d'un aspect rigide, cartonneux, aux pointes (les plus imbibées). Après le shampoing, tout redevient parfaitement normal. Et les effets sont là.

    C'est une bonne idée d'en rajouter dans des préparations toutes faîtes aussi.
    Comme c'est 10%, tu as le droit à 10mL sur 100mL de shampoing. Donc une bonne cuillère à café, voire deux, sont autorisées.

    Au pire, comme ce n'est pas un produit agressif (contrairement à une huile essentielle, pour laquelle il est impératif de respecter le dosage), tu ne risques rien. :)

    RépondreSupprimer
  3. ah oki, j'avais pas capté! Mais ça fait trop longtemps que j'ai pas été voir la fiche produit de la phyto. Du coup pour mon dernier masque (mélange d'huiles, de glycérine, aloé...), j'ai mis une demi-cuillère à café pour voir, et c'était nickel. :)

    RépondreSupprimer
  4. Coucou, une petite question, avec ce masque composé principalement d'huiles végétales, est-ce que tu fais ton shampooing sur cheveux secs ou mouillés pour les éliminer?
    Car pour ma part j'ai fait un bain d'huile d'olive, j'ai fait mon shampooing sur cheveux mouillés, et après mes cheveux étaient tout poisseux...

    RépondreSupprimer
  5. @ Sophie : N'aurais-tu pas mis trop d'huile sur tes cheveux ? Pour que le shampoing te permette de voir les bienfaits d'un bain d'huile, il est important de les imprégner à peine (malgré l'expression "bain"), qu'ils aient une apparence luisante, comme si tu n'avais pas fais un shampoing depuis deux semaines, mais que l'huile ne coule pas de tes longueurs.

    Sinon, voici ma technique pour tout enlever au shampoing : je rince rapidement tous mpes cheveux (genre 10 secondes). Ils sont humides, avec des zones sèches. Je mets une noisette de shampoing dans ma main, et je la dilue dans un peu d'eau. J'applique cela sur mon cuir chevelu, en massant autant que possible, pour faire mousser. Je rince trois secondes, le temps d'ajouter un peu d'eau, et de laisser couler sur les longueurs. Je masse à nouveau, tous les cheveux, longueurs comprises. Je rince encore complètement.
    Je fais un second shampoing, sur cheveux mouillés. Une noisette normale diluée un peu d'eau, sur le cuir chevelu. Je passe mes mains sur les longueurs, sans frotter. Je laisse poser une ou deux minutes. Puis je rince, en guidant la mousse vers les longueurs, de manière à ce qu'elles soient un peu savonnées.

    Normalement, cela devrait aller.

    Si tes cheveux restent poisseux, peut-être faut-il prendre une huile moins riche ?
    Dis toi que même s'ils n'ont pas une apparence optimale dans cet état, l'huile continue d'agir. Au prochain shampoing, ne fais pas de masque : tes longueurs seront superbes et auront été profondément nourries.

    RépondreSupprimer
  6. J'avais une question à propos de ce masque: il me semble avoir lu sur le site d'AZ que la phytokératine n'était soluble que dans l'eau et pas dans l'huile, du coup est-ce que tu la mets telle quelle dans le bain d'huile ou tu la mélanges dans de l'eau avant?

    Merci pour ton blog, très riche en conseils!

    RépondreSupprimer
  7. Il est vrai que la phytokératine forme des paquets, et des grumeaux lorsqu'on l'ajoute directement dans l'huile végétale, et que l'on mélange. Cependant, je ne prends pas la peine de la diluer dans de l'eau, car je sais que la préparation sera également hétérogène, puisque la molécule d'huile est hydrophobe. Les grumeaux et l'aspect un peu poudreux du masque ne gênent pas car je l'applique directement sur mes cheveux, et je finis de tout étaler avec mes doigts, donc au final, la phytokératine n'est plus visible dans la chevelure. Elle peut donner un effet cartonneux si on en met trop, mais ce uniquement lors de la pose. Après lavage, les cheveux redeviennent beaux et souples. :-)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ta réponse! :)
    Sinon jai essayé de faire un masque du même genre que celui que tu décris ici, et comme je navais pas encore ta réponse, jai dilué la phytokératine dans de l'eau. Certes la solution ne peut pas être homogène puisque l'huile et l'eau ne se mélangent pas, mais en remuant énergiquement j'ai obtenu une émulsion (commen lorsque tu prépares de la vinaigrette). J'ai trouvé le résultat plutôt satisfaisant, mais j'attends avec impatience la prochaine occasion que j'aurais de faire un masque pour pouvoir mettre en pratique tes conseils!

    En tout cas je suis conquise par cette recette que nous as fait partagé,

    en te souhaitant bonne continuation

    Rebecca

    RépondreSupprimer
  9. merci infiniment pour toutes ces astuces Ava !

    RépondreSupprimer
  10. Salut les filles moi j ai carrément mélange tout ce que j avais sous la main ( rassoul +huile d argan+HE + collagène +silicone + phytokeratine +spiruline)et j ai laisse poser ça sur mes cheveux un bonne 1/2 h ensuite j ai lave a l eau
    Est ce que j ai eu raison de faire tout ce mélange ?
    Le résultat: impeccable ! Mais j ai les cheveux courts

    RépondreSupprimer
  11. Salut les filles,

    Je sais que cet article est ancien, mais je voulais vous demander où peut-on trouver de la phytokératine?

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme, si tu repasses par là... Tous les ingrédients proviennent de chez Aroma-zone (site sur internet) :)

    RépondreSupprimer
  13. sympa ce masque ...ce soir je m'y colle ...et je vais laisser poser toute la nuit ...
    Je viendrais te dire le résultat :)

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Ava !! Il y a une question que je me pose depuis super longtemps: Tu dis que tu "verses un peu de mélange dans ta main, et la passes sur les longueurs en insistant bien sur les pointes". Mais que fais tu du reste du masque ? Car quand je fais un masque, je ne sais jamais si je dois tout utiliser ! A chaque fois que j'utilise tout, je me retrouve avec les cheveux gras pendant 3 jours même en les ayant lavés 2 fois... Mystère ! Du coup je suis un peu embêtée car je ne fais pas de masques ! J'espère vraiment que tu répondras, merci merci !

    RépondreSupprimer
  15. Kelyrin, tu peux faire ton masque en fonction de la longueur et l'épaisseur de tes cheveux sans qu'il n'y ait de gaspillage. :)

    Pour rincer, regarde plus haut dans les commentaires, Ava a expliquée une méthode pour éviter l'aspect gras les autres jours après un bain d'huile(s).

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...