20.4.11

L'oléïne de karité



Équivalente, pour ses effets au beurre de karité, elle est le fruit de sa partie liquide, la plus riche en acide gras saturés. Transparente, assez grasse, lourde, et épaisse elle a tendance à se solidifier lorsqu'il fait frais, ou même à température ambiante. Il suffit de passer le récipident quelques secondes sous l'eau chaude, avant utilisation. Un avantage pour les personnes ne supportant pas le beurre de karité, l'huile n'a quasiment pas d'odeur. 

Je la trouve idéale pour la fabrication des shampoings. Elle hydrate, régénère, convient parfaitement aux pointes sèches et fourchues. On dit d'ailleurs qu'elle a un véritable effet réparateur pour les cheveux cassants, car elle contient beaucoup de vitamine A.

Elle nourrit donc à merveille et revigore les cheveux dévitalisés. Vous pouvez en ajouter une culière à café dans votre shampoing (pour 100 mL) ou quelques gouttes dans un masque, un henné...

Attention, cependant elle graisse beaucoup les cheveux. Il faut l'utiliser avec modération. A moins de posséder une nature qui le permet (crépus) ou en soins ponctuels pour cheveux très très secs, très abimés, je ne la conseillerais pas en bain d'huile car elle reste difficile à rincer (comme le beurre).

C'est une huile dont je ne peux me passer, depuis que j'ai découvert les soins biologiques. Ayant autrefois les cheveux secs et cassants, j'ai remarqué un changement radical depuis que je l'incorpore à mes shampoings. Si je l'oublie, la différence est visible : pointes sèches dès le second jour, chevelure moins douce, besoin de soins plus fréquents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...