19.4.11

Les premiers pas vers les soins naturels/biologiques


En ce printemps, il est parfois temps de faire le point, d’amorcer une renaissance ou, au contraire, de poursuivre un chemin épanouissant. Quelques passionnées des cheveux livrent leurs impressions au sujet de leur parcours. Dans son jardin, Amayan nous démontre indubitablement que le naturel fait ses preuves. Audrey constate l’amélioration de sa chevelure après un an de soins. Tinùviel  obtient également des résultats remarquables.

En répondant au questionnaire d’un site afin d’être  référencée dans sa base de donnée, http://www.referencement-site-internet.info/, j’ai eu l’envie de faire cet article à partir d’une question : Quels résultats ai-je constatés depuis mon utilisation des produits naturels ?

Autrefois, comme résumé dans l’Historique, je tentais, en vain, depuis de nombreuses années, d’obtenir de longs cheveux. Mais les mauvais traitements, le manque d’information, des colorations chimiques à répétitions, entravaient toute croissance. Des longueurs cassantes et criblées de fourches m’obligeaient à contrecœur d’utiliser mon ciseau radicalement chaque année. Sans véritable succès.

Il faut dire que l’on parlait peu, au début de l'an 2000, des soins naturels, et que les produits biologiques connaissent un succès croissant depuis quelques années. Il est plus aisé de trouver dans les commerces, ou chez le coiffeur, nos shampoings, masques et autres préparations industrielles. Certaines personnes obtiennent d’ailleurs d’excellents résultats. Tout dépend des attentes et des exigences.
Je m'intéressais déjà aux produits "Non Testés sur les Animaux", difficiles à trouver par rapport à aujourd'hui (la liste de One Voice s'est considérablement rallongée !), mais l'absence de techniques et de connaissances ne me permettaient pas de soigner véritablement ma pauvre crinière.
. -------------------
Pourquoi les substances chimiques camouflent-elles la vérité ?

Si les PEG et autres silicones pétrochimiques sont de plus en plus prohibés, l’on ne parle cependant pas assez des substances toxiques et nocives contenues dans tous les produits : le sodium laureth sulfate, par exemple, ou le sodium lauryl sulfate, responsables de problèmes de santé ou d’allergies chez certaines personnes. 
Ce tensioactif donne une belle mousse blanche, souvent associée à une sensation illusoire de propreté, puisque certains savons ne contiennent pas même les ingrédients nécessaires à un lavage sain. Les soins chimiques destinés aux cheveux agissent comme l’apparente mousse. Il s’agit d’un cercle vicieux étrange : plus on en utilise, plus les cheveux semblent les réclamer, au risque de se détériorer.  Parce que les produits chimiques agressent la fibre, les silicones finissent par étouffer le cuir chevelu, ralentir la pousse, les longueurs agressées deviennent cassantes, les masques et autres sérums paraissent indispensables et pullulent sur le marché. Pourtant si de loin, tout a l’air de s’améliorer (des cheveux lisses, brillants, parfois doux et parfumés), à l’intérieur, même s’ils se veulent réparateurs, les soins usent intensivement la fibre capillaire et réduisent l’irrigation sanguine (ainsi, les cheveux sont moins efficacement nourris, se déshydratent rapidement… deviennent secs, ternes, et l’on est tenté de rajouter encore une couche de sérum ou autre afin de camoufler ces méfaits).

Quels changements introduisent les produits naturels ?

Au premier abord, ils sont plus bruts, parfois présentés seulement sous forme de matières premières, qui nous laissent le choix de la confection. Certes, sur les emballages des marques certifiées par One Voice et/ou Ecocert, il n’est pas toujours aisé de décrypter la liste des ingrédients. Néanmoins, on n’y retrouve généralement plus les traditionnels produits au suffixe en –EN ou les « sodium » en tous genre.  La méthode optimale reste de fabriquer au maximum soi-même ses produits.

Certaines personnes constatent au début que leurs cheveux s’assèchent particulièrement, qu’ils changent d’aspect, puis elles finissent par se décourager et penser que les produits naturels n’agissent pas intensément. Malheureusement, cette phrase de transition un peu désagréable survient parfois selon deux cas :
-    Au début, on tâtonne, le temps de maîtriser ses recettes, de doser les matières, de savoir ce qui nous convient au mieux… Et les cheveux ne sont pas suffisamment nourris et hydratés.
-    Au début, les cheveux sont encore imprégnés de couches de silicones et fragilisés par les traitements chimiques. Comme « en manque » de ces produits conditionnant un aspect éclatant, ils retrouvent simplement leur véritable nature et les dégâts ne sont plus camouflés par des sérums lissants et autres lotions.
Ces deux inconvénients se règlent naturellement, avec le temps. Le temps d’expérimenter, de se faire plaisir, de trouver ce nous convient. Le temps que les cheveux soufflent, éliminent les substances chimiques, vous montrent leurs besoins en fonction de leur véritable aspect. Et le temps, évidemment, que les soins agissent.

Mais les soins agissent en profondeur, durablement. Et rapidement. Dès le premier mois, j’ai constaté des résultats flagrants. C’est aussi le cas pour beaucoup d’autres personnes qui se sont lancées dans l’aventure. Des cheveux au naturel, c’est aussi une apparence naturelle, sans fioritures, un peu plus brute, mais tellement plus jolies lorsqu’ils retrouvent la santé, parce que l’on sait que le résultat n’est pas fruit d’une dissimulation chimique, mais simplement la réalité. La fibre capillaire se reconstruit. Son aspect change, passe par des phrases de transisitions, avant de redevenir saine. Cela peut prendre entre trois et six mois. Une fois cette étape franchie, la croissance reprend et nous réserve de belles surprises.
.........
Je vous encourage, si vous vous initiez aux soins naturels, à persévérer dans vos efforts, et y trouver une satisfaction personnelle complète. N'hésitez pas à me donner votre avis, votre témoignage, si vous envisagez ce changement, ou si vous avez constaté des résultats visibles. Lentement mais sûrement.

soit deux ans et demi après.

4 commentaires:

  1. en effet ils sont vraiment plus beaux ...
    moi je suis pour les soins naturels, tu t'en doutes, hein ?

    je ferais un article sur toi ( en + du lien que tu as déjà sur mon blog, ton blog d'ici peu de temps pour te faire de la pub et aussi car j'adore ton blog !!!!

    A très vite !!!
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Woaw quelle différence aussi sur toi, c'est incroyable ! Merci pour tes commentaire, avant aujourd'hui j'ignorais que tu avais un blog, je vais le mettre dans mes préférés ;)

    RépondreSupprimer
  3. Et au fait, merci pour le lien !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Ava ! Décidément, je suis sur la bonne voie pour te laisser pas mal de commentaires ! Cet article était très intéressant, comme tous, je voulais juste te donner mon avis de novice sur la question. Je suis très tentée par la création de shampoings, masques et crèmes naturels, pour mon idéal éthique surtout et aussi car je sais que cela fait du bien a mon organisme. Cependant j'ai encore du mal à discerner sur les photos les "beaux cheveux, sains et forts" et les cheveux "abimés, faibles"... Pour moi tes cheveux sont très beaux sur les deux photos ! Il est vrai que les produits chimiques créent vraiment une dépendance dont j'aimerais me débarasser, mais en même temps il me semble que si tu arrêtes d'utiliser les produits naturels pendant un moment, tes cheveux en souffrent aussi. J'aimerais pouvoir voir "en vrai" la différence entre les deux, car j'ai du mal à visualiser, et j'ai peur de ne voir aucune différence (même au long terme) sur les miens si je passe au naturel ! Ca n'est pas parce que je doute de leur efficacité, hein, c'est juste que je ne suis pour l'instant pas assez "calée" sur le sujet et que j'ai du mal à me rendre compte de l'état des cheveux que je vois sur les photos :). Comment sent on que la chevelure est devenue plus "saine" (une fois que les fourches sont supprimées), quelle est cette "apparence naturelle, sans fioritures, un peu brute" dont tu parles ? J'aimerais bien savoir :) ! Bises, Kelyrin

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...