14.2.11

Ecologique et ecosymbolique


Prendre soin de ses cheveux n’est pas seulement un geste esthétique, mais aussi écologique, de manière symbolique et pratique.

Au-delà des considérations physiques et biologiques, l’entretient d’une chevelure m’évoque les soins consciencieux ou négligeant que l’on apporte aux plantes vertes qui embellissent l’intérieur de nos habituations. Certains réclament un arrosage régulier, d’autres craignent les courants d’airs, les unes préfèreront une exposition en plein soleil tandis que les autres s’épanouiront mieux dans l’ombre. Pour raviver la croissance, il est nécessaire de couper les feuilles mortes ou malades, d’ajouter un peu d’engrais. Il existe de multiples possibilités afin d’obtenir des fleurs, de modeler le végétal selon ses aspirations.
N’est-ce pas le même « combat » pour nos cheveux ? Selon leur nature, leur historique, les soins plus ou moins rigoureux, il convient d’appliquer des méthodes et des recettes spécifiques, d’observer les améliorations, de persévérer ou au contraire corriger. La patience demeure indispensable dans cet art. C’est un véritable travail, dont le bénéfice est récolté quotidiennement. Des cheveux maltraités sont comparables à une plante délaissée, mal nourrie, manquant d’eau, de lumière. Elle résiste mais devient terne, molle, triste, défraîchie. Notre fibre capillaire s’embellit naturellement selon nos petites attentions.

L’écologie symbolique devient alors pratique. L’efficacité des produits naturels, biologiques, dépourvus d’adjuvants, de chimie, ou de composants dont l’origine nous rester inconnue, est indubitable. Beaucoup d’entre nous en font l’expérience. Beaucoup abandonnent définitivement les cosmétiques chimiques au profil du naturel et constatent des résultats qu’ils n’obtenaient jamais auparavant. Les matières premières s’associent afin de créer des soins personnalisés. Outre le plaisir d’adapter et de fabriquer soi-même ses produits, il réside celui de décomposer et d’aimer chaque ingrédient incorporé. Le plaisir de sentir cette huile végétale sélectionnée, de personnaliser le parfum de son shampoing grâce aux huiles essentielles, de choisir une texture liquide, moussante voire solide, de réaliser un emballage maison, parfois même d’offrir ou de partager ses recettes. C’est un sentiment de retour aux sources qui procure l’impression salvatrice d’inviter la nature et ses bienfaits chez soi, en soi, loin de la société polluée des carburants, des moteurs, des produits industrialisés, des composants de synthèse et leurs dangers sur la santé. C’est le sentiment gratifiant de personnaliser ses soins et d’atteindre ses objectifs en respectant l’environnement. Le sentiment agréable de prendre soin de son être sans détriment pour les animaux, sur qui ces cosmétiques biologiques ne sont pas testés. Avoir les mains vertes et douces, et non les mains inconsciemment tâchées de sang.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...